je resterai jusqu'au bout pour profiter du spectacle

et bien c'est reparti pour une semaine d'accueil. Lucas va revenir tous les matins jusqu'au départ en congé mat de sa maman. Il n'y a pas que Lucas qui devient grand frêre ce sera bientôt le tour de Tom aussi et nous sommes ravis de tous ces bébés qui vont combler leurs familles de bonheur. Lucas et Tom en parlent beaucoup, ils sont impatients.
et moi je vais bientôt vous présenter une petite Eva, au mois d'avril qui viendra sur les créneaux de Lucas, c'est à dire les mardi, jeudi et vendredi.

Je suis en plein dans les impressions de paperasse. j'ai bien avancé, j'ai fait le contrat de travail, le livret d'accueil, mon projet d'accueil personnalisé pour bébé de 3 mois, et j'ai imprimé 52 semaines de fiches de liaison, il me reste les fiches d'heures mensuelles encore mais là je ne peux pas car j'ai une petite zouloue qui dort sur mon canapé, elle dérangeait les potes, elle ne peut pas se retenir de jouer avec les autres. c'est plus simple je la prends à côté de moi et elle n'a plus envie de sauter dans son lit.

c'est pas évident de remplir les plannings. déjà j'essaie de m'y tenir et ne plus accepter de travailler 5 jours d'affilée car si on rajoute le temps que je passe à mon travail en plus des heures d'accueil, on se dit qu'il faut être fada pour faire ce boulot-là.

j'aime quand même mon travail. et donc comme j'ai 2 contrats qui viennent mardi jeudi et vendredi, j'avais eu la chance de trouver 2 compléments à ces contrats les lundi, ça me faisait ma semaine de 4 jours remplie.

quand un des 2 contrats mardi jeudi vendredi s'en va, je suis obligée de chercher un contrat identique, quelqu'un qui ne vient pas le lundi et ça ne court pas les rues. je me retrouve coincée par mon lundi finalement. je suis obligée de refuser des temps complets. je ne sais pas si les "non nounous" suivent.

et avec le contrat d' Eva je suis tombée sur quelqu'un qui me connaissait de réputation et qui cherchait à m'avoir, en décembre c'est vrai que j'étais notée complète au Ram. et en mars finalement je ne suis pas si complète que ça. sa maman a pile les mêmes dates de congé que moi, 15 jours qui restent en mai et qui font que nous sommes ravies toutes les deux.

moi je vais me régaler avec ce bébé, il faut que je repense toute mon organisation, mais ça vous en avez l'habitude. il faut aménager le local pour que les grands ne lui fassent pas mal, mais je suis anti parc. donc je vais ruser.

en même temps il faut que je me prépare à laisser partir Lucas, qui a été vraiment formidable avec toute sa famille durant 2 ans. mais...qui sait, peut-être que j'aurai dans 1 an son petit frêre ou sa petite soeur ? en tout cas sa maman me l'a demandé et nous espérons trouver de la place à ce moment-là.

voilà tout ce que je sais c'est qu'il ne faut pas s'en faire à l'avance car tout peut basculer avec un congé parental, un déménagement, tous les imprévus finalement qui jalonnent toutes les vies.

moi je resterai à mon poste jusqu'au bout de ma vie professionnelle, je suis là pour profiter du spectacle.

Commentaires