transfert de peinture et traces de carton ondulé.

tout simplement j'ai pris un carton ondulé et je l'ai proposé au toucher aux enfants. puis je leur ai donné à manipuler 2 rouleaux et 1 pinceau. j'ai mis dans des assiettes un peu de peinture, en 3 tons.
j'ai montré comment rouler et appliquer sur le carton. puis j'ai montré comment transférer la peinture en posant 1 feuille sur le carton. j'ai montré comment soulever doucement pour regarder en dessous et vois que la peinture restait collée sur la feuille blanche si on avait bien appuyé sur la feuille avant avec la main.

c'est Joris qui a commencé en premier et il s'est bien appliqué, normal c'était mon plus vieux.

Théo B je l'avais mis dans un lit-parc car avec lui pas moyen de gérer. il faut que je lui apprenne petit à petit la patience, attendre son tour, ne pas toucher à tout tout le temps, ne pas tout renverser à toute allure. il pleure bien entendu car il veut être en première ligne dans l'atelier.

alors déjà il faut arriver à lui faire accepter le tablier, il l'arrache immédiatement. et puis j'ai voulu lui faire découvrir le plaisir de rouler la mousse dans la peinture, mais lui ce qu'il aime, c'est goûter la peinture. il était si excité que je n'ai pas réussi à me faire entendre, mais je pense que l'instant a quand même été profitable pour la découverte, la prochaine fois il sera je pense moins excité.

puis Théo N est arrivé. il voulait de suite faire la peinture et bien entendu il accepte bien le tablier. par contre en même temps il était inquiet de ne pas savoir ce que faisait son ami Joris et c'était si important qu'il a abrégé sa séance. ce n'est pas grave du tout, ça n'aurait pas été malin de l'obliger à peindre juste parce que j'en avais décidé ainsi. je laisse tout ça à la maîtresse...

et enfin c'est Eva qui s'y est collée. elle aime bien faire rouler le rouleau sur le carton, le pinceau, je vois qu'elle s'applique, elle ne mange plus la peinture à présent. puis je lui montre la dernière étape, mais elle est bien pressée de rejoindre ses copains, ils sont dans le séjour et nous on est dans la salle de jeux. c'est sûr qu'il faut savoir ce qu'ils font quand même...

chacun va avoir son oeuvre dans son classeur, parfois nous les regardons ensemble et j'aime bien voir leurs mines réjouies et fières d'avoir des productions à regarder. le fait d'être tous les 5 autour des classeurs ça participe aussi à notre bonheur de vivre ensemble.


Commentaires