15 mn pour s'endormir au total.

12h14 je m'allonge sur un matelas jaune auprès des lits des 4 enfants. ça y est maintenant 17 mois a adopté la sieste collective, ne reste que 24 mois à recadrer car il a envie de faire la foire, c'est pour cela que je reste à l'endormissement.

24 mois demande les lumières, c'est vrai que c'est encore bien mieux que la musique comme rituel. quand je vois qu'il ne m'écoute pas et fait le Jacques je coupe les lumières, ça signifie, "ça suffit". il s'endort rapidement. j'entends les bruits de 35 mois qui mâchouille un morceau de doudou et il frotte ses jambes contre la paroi en bois.

12h30 je peux me relever car tout le monde est dans les bras de Morphée. Je suis tranquille pour environ 2 heures si tout allait bien, 3 heures.

du coup je vais à la salle de bain juste à côté car il y a eu des dégâts ce midi. 36 mois est en acquisition de propreté, elle veut bien aller sur le réducteur et fait ses pipis si elle en a besoin. mais elle n'y va pas seule et ne sait pas enlever sa culotte ni la remettre, donc elle n'est pas encore autonome de ce côté-là. on peut dire qu'il y a eu de gros progrès par contre et il suffira de quelques mois pour qu'elle n'ait plus aucun problème.

seulement ce midi, voilà, hop, le caca est sorti dans la culotte pendant qu'elle mangeait. je l'ai vu se dandiner et je lui ai posé la question, mais elle n'a rien répondu, elle me regardait intensément mais je ne savais pas ce que cela voulait dire. dans ces moments intimes je n'ose pas trop m'aventurer, de peur de prononcer un mot interdit, qui ferait faire régresser au lieu de nous avancer.

bref quand j'ai compris que c'était déjà fait, il a bien fallu que je gère la situation et j'ai laissé les 3 autres enfants seuls attablés, nous sommes passés à la salle de bain. quand j'ai vu la quantité de purée collante qui avait traversé tous les habits, je me suis dit "pas de doute, douche obligée".

je n'ai pas fait de reproche à l'enfant qui était déjà assez gênée comme ça. pendant que je la douchais je lui ai dit qu'il fallait aller sur le wc la prochaine fois, comme ça on ne serait pas obligées de prendre une douche et de laver tous les habits, mais je lui ai dit tout ça comme une mamie qui explique à sa petite fille un petit conseil pour être heureuse dans la vie.

ça nous a pris un certain temps et les 3 autres étaient livrés à eux-mêmes pendant ce temps. ils ont été incroyablement sages, juste le petit rikiki qui en a profité pour faire le tour de la table et a picoré dans tous les rateliers...il a bien mangé dis donc. et par terre aussi il y a de quoi manger.

mon métier c'est un service à la personne. au même titre que les aides soignantes qui font notre toilette quand nous sommes au plus mal moi je nettoie du caca quand il y en a. ce n'est pas épanouissant je vous l'accorde, mais nous avons tous eu besoin un jour de quelqu'un pour nous aider à faire ce dont nous n'étions pas capables seuls.

je vous ai raconté ce passage pour que tous ceux qui cherchent des infos pour se faire une idée de la réalité sur le terrain soient bien servis.

que faire du linge sali ? je l'ai mis dans un sac plastique après avoir évacué le plus gros des selles dans le wc et j'ai vaporisé avec un détachant avant lavage, c'est un peu le principe des couches lavables. hors de question de faire tourner mon lave-linge qui se trouve à côté de la chambre des enfants, et de plus aujourd'hui c'est un jour EJP, ma machine ne peut pas tourner.

là j'ai décidé de ne pas laver les sols car au goûter ils vont tout ressalir, je laverai ce soir, après ma journée d'accueil. vu la météo magnifique nous ressortirons probablement encore jouer.

Commentaires