vendredi 17 juillet 2015

ils sont tous couchés sauf Théo b qui est sur le canapé à côté de moi. Eva n'a pas sa tétine ds sa bouche et dort quand même. par contre, elle hurle dès que les choses ne vont pas comme elle le souhaite. petit à petit elle va apprendre à se sentir frustrée sans en souffrir. elle va apprendre à différer ses attentes.

il y a une chose qu'elle sait faire = reculer ! à plat ventre elle pousse sur ses jambes et se retrouve coincée par un mur ou un meuble ou une patte de chaise ! c'est chouette Eva !

elle a tout bien mangé à 11h 20. les grands étaient à table autour des courgettes, asperges, tomates, boeuf, riz complet, vache qui rit, pomme.

Arthur dit 'j'aime pas çaçaça et ça' c'est à dire "je n'aime que le riz".
- tu ne crois pas que tu devrais faire un effort, ce n'est pas normal de ne rien aimer ?
- si j'aime les pommes, les fraises, les framboises, les patates...
- bon c'est déjà pas mal tu me diras !

et Théo N qui n'a rien perdu de la conversation repousse son assiette, il demande 'dessert'.

moi je dois gérer la situation. je  veux plus aucun conflit autour des repas. ce sont les parents qui doivent habituer leurs enfants à manger sainement. moi je fais avec. je propose des aliments sains et si les enfants ne les aiment pas je ne leur met pas un entonnoir.

Arthur dit "je peux manger le dessert ?"
- non tu dois attendre que Théo ait terminé son repas et moi aussi (je n'ai pas encore eu le temps de m'assoir), ensuite on mange le dessert tous ensemble.

(ça c'est pour la petite leçon du jour car avant je donnais le dessert en même temps que le plat salé sans que j'en sois gênée)

le dessert c'était la pomme et oui, elles sont bonnes. nounou épluche les 3 pommes.

- quand je veux appeler maman je dis "maman", comme le mot.
- quand je veux appeler papa je dis 'papa', comme le mot.

- et oui Arthur, comme le mot.

ils sont marrants ces gosses quand même, ils me racontent ce qui leur passe par la tête, quand ils sont tombés, ce qu'ils ont aimé, ce qu'ils voudraient, enfin, si ils savent parler !

nous avons construit le sabre laser, à partir d'une frite de piscine et avec du scotch. selon un autre site que je ne retrouve pas. Athur était à mes côtés et il a collé lui même sa déco, ce sont des boutons gommettes. j'ai ajouté un scotch transparent car les gommettes se décollent. il était aux anges. voulait que j'en confectionné un autre pour son frêre. j'en ai confectionné un autre, mais pour Théo N. je suis sure que la maman d'Arthur sait faire la même chose que moi !

 c'était hier soir, Théo N avait baissé sa tête au niveau de la main de Théo B, et le bébé caressait à pleine main son copain ravi, le temps que je prenne l'appareil à l'autre bout de la maison, c'était plus qu'une étreinte de la main.


 la guirlande de Noël, qui peut étrangler si on ne surveille pas, c'est un must, les enfants se l'arrachent tout le temps, ils l'enfilent ds 1 bouteille en plastique, l'étirent sur le sol, jouent avec son bruit...j'ai été obligée d'en dénicher une deuxième car il y a eu conflit.


 je donne un petit carton dur qui teint bien dans la main
pas vu passer la matinée comme tous les jours.


Commentaires