massage cadeau, merci patrons !

bon bon bon.

je suis allée manger au chinois, rien ne peut me faire plus plaisir.

ou sinon des gens contents.

ou sinon un bon massage de 30 mn, au SPA... comme celui que je vais pouvoir apprécier grâce au bon cadeau offert par toute la famille de Gino, Rachelle, et Manon...

ce sera à Vallandry avant le 18 juillet 2015.

alors, oui, bien entendu que je suis touchée. ils sont trop chou tous mes employeurs. ils me gâtent. et moi, je suis OBLIGEE d'en profiter.

ils ont trop la classe mes PE.

et alors...je dis tjs et alors...ce matin, nous nous sommes bien promenés, il y avait un enterrement alors j'ai modifié mon trajet, super, j'ai traversé le village dans un autre sens, bon sang, des années que je n'y étais pas passée à pied. ça m'a rappelé ma jeunesse, vers les 14-15 ans on se tapait les environs en large et en long avec mes copines Brigitte et Hélène. tout ce qu'on cherchait, c'était à croiser du garçon. nos 1ers émois. ahhhhhhhh !

tout ça qui tombe le jour où je lis des collègues qui veulent changer d'orientation car elles en ont marre de leurs employeurs. les pauvres. elles ont raison, il ne faut pas continuer un métier où l'on ne se sent pas valorisé. la vie est bien trop courte.

moi je continue.

comme avec Théo B qui me regarde avec ses grands yeux. des fois il commence un sourire et poursuit avec une grimace. je ne sais pas encore bien le décoder. j'y travaille, je passe beaucoup de temps tout près de lui, il faut que je comprenne chacun de ses sons pour pouvoir lui apporter vite ce qu'il attend. ensuite il attendra un peu avant d'être exaucé mais pour le moment il est le centre de mes attentions.

comme je l'ai fait avec Eva et chacun des autres. au début il faut sécuriser les bébés, et leur faire passer un sentiment sécure pour qu'ils ne vivent pas mal l'absence de leurs parents.

j'aime beaucoup ces instants de recherche, nous nous apprivoisons les uns les autres, tout va bien se passer, tout se passe tjs bien en fin de compte, chacun a tout son temps.



ce matin je n'ai pas oubié de faire la photo avec le téléphone du carosse, il faut que je puisse montrer des images qui rassurent les parents. mais bourrique j'ai oublié de rentrer le numéro de la maman alors je n'ai pas pu envoyer de sms avant le retour. ah la pauvre angoissait un peu quand même. elle prend sur elle, comme les autres. je les comprends bien.

tiens au fait j'ai donné mon sondage à Fanny, le sondage pour que mes employeurs me disent ce qu'ils ont aimé ou moins dans mon accueil. elle a eu le courage de me dire que la seule chose qui l'a fait enrager c'était mes fiches dheures de fin de mois...

je le savais bien. j'ai mis des ANNEES avant d'arriver à trouver la bonne formule. comme j'ai 8 accueils il fallait que je trouve une méthode rapide qui tienne compte de toutes les particularités propres à chaque contrat, je cherchais à faire un tableur. mais je m'embrouillais fort il faut le dire. c'était illisible, même moi je n'y arrivais pas. alors je changeais, je changeais, je changeais,...

et puis un jour banco ! j'ai trouvé. depuis je ne change plus, il faut dire que je ne peux plus, elles sont imbriquées dans mon journal de liaison !!!!

avec Théo B nous découvrons les instruments de musique, j'ai chanté mais il n'a pas apprécié alors j'ai arrêté. j'ai filmé. je lui montre un livre, les bouteilles sensorielles, nous sommes allés nous balancer sur la balancelle sur la terrasse.

avec les filles j'ai été plus éloignée car je ne voulais pas les laisser trop près du bébé, mais elles ont joué et je leur ai lu un livre, nous avons chanté les petits poissons, quand un des enfants prend un jouet, ça donne une idée pour une activité en rapport.

Commentaires