c'est une nouvelle fin, normale.

voilà la matinée bien pliée. avec la promenade rituelle. les jeux en extérieur, et en intérieur. au menu saucisse mollier de porc, pommes de terre, haricots surgelés. fromage de brebis. kiwi.

Eva a laissé 50ml de son bib de 180ml, et elle a dégusté son légume avec une grande bouche ouverte, c'est un plaisir de voir une coopération pareille.

je lui ai annoncé que je lui ai trouvé un nouveau Dom Juan, un peu compliqué pour l'appeler Théo B mais ça va le faire, pour le différencier de Théo N.

Les Théo sont beaux, il n'y a pas de doute. là j'ai un phénomène qui va bien m'intéresser car il est très très éveillé, n'a pas eu peur de la vieille nounou qui s'agite en moi, ni même de mes grosses lunettes. il discute et vas-y que j'ai des trucs à te raconter.

sa maman ne me parait pas trop inquiète pour le moment. très organisée, elle a déjà pris le temps d'appeler Pajemploi, -qui a dit que c'était trop tôt pour me déclarer.

hier elle a apporté TOUT ce que j'ai demandé, des couches en quantité, un sac de vêtements de rechange, 2 biberons, 1 boite de lait, même des bavoirs mais je les ai rendus. (je préfère utiliser mon linge comme ça si je le tache je n'embête personne).

j'ai abordé le problème de la belle poussette que je ne peux pas incliner à l'horizontale et elle a un matelas spécial que je compte lui racheter. j'espère que ce sera utile.

Ce Théo B (3 mois le 21) va venir à temps complet, 40 heures par semaine.
pour me libérer du mercredi la maman a pu négocier son mercredi matin de congé et l'après-midi Théo B ira chez sa mamie.

quand j'aurai besoin d'une place pour Lily, ce sera possible entre le 15 et le 31 du mois, et à ce moment je prendrai 1 journée de congé sans solde que je rembourserai aux parents de Théo B sur la mensualisation en année complète. (ouf pas de problème de calculs de fin de contrat à tirer par les cheveux.)

voilà, avec la maman de Rachelle, Manon et Gino nous nous disons au-revoir un peu chaque  jour, nous avions un bon feeling depuis 5 ans de contrat avec 3 enfants.

ce n'est pas une fin de contrat comme avec la maman de Lucas, qui ne déménage pas, je sais que je peux les revoir facilement, ils habitent tout près de chez moi. (et puis je vais peut-être garder un jour Chloé, qui sait ?)

Je ne sais pas si dans d'autres métiers il se tisse des liens aussi étranges = au départ on ne se connait pas et à la fin, je me sens comme une mamie qui autorise l'envol de ses "enfants et petits enfants", le jour où ils vont pouvoir se passer de mes services.

je suis contente pour tous, je ne veux surtout pas les retenir, mais c'est que ça me fait juste un sentiment bizarre indescriptible.

c'est une fin tout à fait normale en fait.


2 commentaires:

agnès a dit…

C'est joli ce que tu dis sur l'envol des enfants....moi je me suis habituée à ces fins de contrats...comme tu dis c'est normal, même si quelquefois les relations nouées avec les parents et les enfants ont dépassé le statut PE. Je remarque que c'est souvent plus dur pour les parents qui savent qu'ils ne franchiront plus notre porte le matin... C'est en tout cas bon signe, preuve d'une relation de confiance et d'estime, alors tout va bien !
J'en profite pour te remercier de toujours mettre mon lien sur les activités des enfants en bas à gauche...

Pascale Perrillat a dit…

c'est que je l'adore ton blog, je voudrais y passer chaque jour mais je n'y arrive pas.