je me suis formée ce matin, et j'ai découvert le mot "conative".




j'ai lu assistantes maternelles magazine. pendant mon travail ! pendant le jeu libre !

c'était octobre 2015. très bien. j'ai des articles à vous écrire sur septembre, pas eu le temps encore. faut dire que dans tout ce que je lis il y a une réaction chez moi que j'ai envie de vous écrire sur le blog.

là de quoi faire 6 articles. rien que ça.

je choisis de commencer par un nouveau mot "conative". Ce qui oriente le choix ou l'action, dans la vie intérieure et extérieure ; plus ou moins synonyme de motivation, désir ou volition (volonté).

fait partie des 12  besoins psychosociaux qui se répartissent dans 4 dimensions =
  • affective (attachement, acceptation, investissement)
  • cognitive (stimulation, expérimentation, renforcement)
  • sociale (communication, considération, structures)
  • conative (valeur de bien, beau et vrai)
 et à chacun de ces besoins correspondent des pratiques éducatrices.

ENFIN ! depuis que j'exerce, j'entends ou je lis que nous ne sommes pas tous pareils nous les individus, nous n'avons pas reçu la même éducation, n'avons pas les mêmes valeurs suivant nos coutumes et fréquentations. ce qui explique nos différences.

et moi, j'étais horrifiée à chaque fois que je découvrais qu'un individu se permettait de se comporter en toute immoralité, et que ceux qui faisaient des efforts pour être justes étaient souvent battus par ceux qui profitaient de leur honnêteté.

c'était un boulet que je me trainais, une injustice que je n'arrivais pas à digérer.

mais là avec ce nouveau mot "conative" valeur de bien, beau et vrai, c'est comme au cathéchisme alors ?

une remise à jour des valeurs de la société ? il y aurait donc une justice qui punirait les malfrats ? ce serait un besoin psychosocial qui s'apprendrait pendant l'enfance ?

MERCI.


 
 

Commentaires