faire profiter du ram, sans maltraitance, ou avec exception ?

je me retrouve dans une configuration d'âge difficile pour mettre en place des activités d'éveil.

les enfants sont très attachés au mouvement et aux acquisitions motrices plus qu'à autre chose.

je suis donc obligée de leur présenter des ressources et de les laisser en faire ce qu'ils souhaitent.

en même temps je me questionne sur l'importance de fréquenter le Ram. je le sais, les parents y sont TRES attachés, comme si fréquenter le Ram était une garantie de socialisation réussie.

Le Ram, c'est génial quand on a la chance d'avoir une bonne animatrice. si elle est ouverte à tout ce qui se fait de mieux.

mais ça ne sert pas à la socialisation mieux que l'accueil chez l'ass mat. quand ils sont en surnombre les petits ont tendance à s'attrouper entre eux, ils restent en univers connu. ils acceptent le bruit si ils ont appris à accepter les différences chez l'ass mat.

si les ass mat ne pratiquaient pas d'animations chez elles, cela serait un plus pour les enfants accueillis de fréquenter le ram, mais ce n'est plus le cas, nous sommes toutes concentrées sur le professionnalisme.

je pense que le ram est très utile par contre pour avoir une représentation du marché de l'accueil à domicile chez les ass mat, il sert de béquille pour que les familles aient un point de relai en cas de souci, il permet de divulguer de la formation et des conseils aux ass mat et aux familles.

le ram, c'est anti-explosion, il permet de rendre des comptes à la caf qui paie les allocations, c'est un moyen de contrôle qui se défend de l'être.

moi je ne suis pas contre les contrôles. on ne peut pas nous laisser faire n'importe quoi quand même et c'est bien difficile de rentrer derrière nos portes quand nous accueillons à la maison.

mais là, je vois que dans une matinée j'ai 2 petits qui ont besoin de dormir, et pas à la même heure. je suis inquiète pour les réunions du lundi.

il faut que je me positionne dans ma décision en tenant compte de la maltraitance que l'on peut faire vivre aux enfants sans s'en apercevoir.

ne pas respecter le besoin en sommeil d'un bébé, pour le faire profiter du ram, est-ce de la maltraitance ou une simple accomodance dans un planning général ?

jusque là je m'en étais plutôt bien tirée avec les siestes du matin.

Commentaires

Oui tout à fait d'accord, on voit des enfants qui pleurent continuellement au RAM....par manque de sommeil ou stress généré par l'environnement. On est pas loin de la maltraitance...J'ai la chance qu'il y ait un dortoir dans mon RAM et des espaces où l'enfant peut être au calme si necessaire
moi ça m'arrangerait beaucoup qu'il y ait un dortoir, parce que j'aime bien y aller, mais je ne sais pas bien faire la part entre le gain et la perte au niveau des moins de 12 mois.
Bj je suis dans le cas cette année , je ne ferai que les réunions ( pour me montrer ) , je ne pense y aller j accueille un bébé.je ne le réveillerai pas pour une activite inadéquate ou une socialisation supposéejiste pour y aller.
Et l an prochain se serait 'pareil si les parents qui m ont rencontres me confient leur bebe. Enfant 1 sera en " âge" et aptitude mais bébé sera trop petit.Je ferai donc sans car coucher un bébé sur un tapis'de sol au milieu du bruit je trouve pas que ce soit bienveillant pour l enfant.