je suis d'accord avec la cnaf sur le certificat petite enfance

la CNAF a commandé un rapport sur les moyens et les méthodes utilisées pour les métiers de la petite enfance.

vous pouvez le lire page 45 n°144 de l'assmat.

contrairement à ce que beaucoup imaginent le cap petite enfance n'est pas reconnu dans les crèches qui lui préfèrent le diplôme "auxiliaire de puériculture". c'est bête hein ? si vous y aviez cru...

alors ni plus ni moins que du snobisme, nous allons jouer sur les mots. on ne dit pas "la recette" mais "le protocole", ni "la communication" mais "la transmission".
on ne change pas l'enfant comme le font ses parents, on se doit de le retourner et le changer sans lever les jambes....

plutôt que de se préoccuper de l'affect dans la relation aux bébés, on vous attire dans une conception hygiéniste du monde

juste un apparté. je me suis vue ce matin changer 7 mois. je lui soulève les jambes pour lui ôter la couche. mais pour le nettoyer, sans m'en rendre compte je le retourne sur le côté !!! diantre je ne m'en serai pas crue capable. je pense tout simplement que ce n'est pas possible d'enlever correctement le caca avec les jambes devant soi. naturellement on recherche la position la plus ergonomique. je fais les choses sans m'en rendre compte. j'étais persuadée de ne jamais retourner le bébé.

ah mais ça me rappelle des débats houleux sur ce blog. tiens tiens  tiens. !

je tiens à montrer du doigt toutes celles qui croyaient me donner des leçons.

Je n'ai pas attendu que la CNAF me donne son rapport pour analyser toute seule la situation. vous faites beaucoup de tort à notre profession, vous qui rabâchez des vérités sans vérifier si elles sont réalité. vous essayez comme des moutons de suivre le troupeau car vous vous ralliez dès que vous entendez une rumeur.

le cap petite enfance ne sert pas non plus à l'assistante maternelle. il est complètement hasbeen. beaucoup de règles sont HS en petite enfance. il est temps de repenser tout notre système.

en attendant que ça remonte, laissez-moi continuer à travailler comme je l'entends. il n'y a pas besoin de diplôme pour être une bonne assistante maternelle, uniquement de la formation continue.

Commentaires

cricri a dit…
pas d'accord sur un point le cap n'est pas hasbeen dans le sens où il permet un recrutement avec moins de charges salariales. certe moins qualifié mais de formation complémentaire à l’auxiliaire de puériculture .bien souvent nos "cap" ou autres assistantes maternelles en crèches s'occupent plus de la partie activités et les auxiliaires sont plus dans le soins aux petits (-de 1an). le tout coordonné par l'éducatrice qui propose d'autres activités avec ou en plus des cap ou auxiliaires et est "ressource" concernant la pédagogie de l'enfant et son développement. pas besoin d'un cap pour être une bonne assmat je suis d'accord, la formation continue est plus importante par contre ce qui me semble primordial c'est de penser que l'on accueille des enfants pour lesquelles on est employé et donc nous nous devons d'être professionnelle. non on ne change pas un enfant comme le change ses parents mais au delà du geste et de sa technique il ya toute une réflexion derrière ( la posture professionnelle, le ressenti de l'enfant, le rapport au corps, la motricité libre...)alors en tant que professionnelle adopter des techniques c'est aussi se former et réfléchir à l'enfant, à ce que l'on fait avec lui...une éducatrice ,assmat durant 14ans avant d'entreprendre une formation pour une réflexion sur mes pratiques professionnelles et une meilleure connaissance de la petite enfance

.
merci d'avoir commenté. sur l'article il est dit que les cert penfance sont "les berçeuses" des crèches. pourquoi ne devons-nous pas changer les enfants comme le font leurs parents ? moi je change les bébés comme j'ai changé les miens car je n'ai pas le cap petite enfance, mais j'accueille 4 enfants en temps complet sans qu'aucun parent ne se soit jamais plaint. par contre je suis documentée et je pratique les points que vous citez parce qu'ils me semblent adaptés à mon métier, mais je ne retourne pas pour autant l'enfant, je continue à leur soulever les jambes, sans les écarteler pour autant. tous ceux qui travaillent en petite enfance mènent une réflexion comme vous et moi, c'est obligé si l'on veut avoir des contrats. les parents sont informés, exigeants et choisissent avant de confier leur enfant. autant de parents, autant de goûts différents, et la personne qui se charge de leur enfant, de mon point de vue, doit prioritairement s'adapter à la demande du parent, nous avons une fonction précise, c'est répondre à ce besoin. le besoin primordial du bébé, ce n'est pas d'être changé selon la méthode du CAP, c'est de se sentir assez en confiance pou supporter l'absence de son parent. c'est à se niveau que je situe ma différence de point de vue, sans occulter la votre bien sûr.