il n'en restait plus qu'un sur les 4...

promenade sous la pluie ce matin.
le temps d'installer tout ce petit monde, j'ai allongée Eva sur un épais matelas pour son confort, tout le monde a été recouvert d'une petite couverture molletonnée. nous avons fait 50 mètres et il s'est mis à pleuviner, juste assez pour sortir la capote.

la question était = avoir l'air bête de sortir sous la pluie ou montrer ma poussette ?

j'ai choisi la poussette. mais je suis retournée à la maison pour m'équiper car moi je n'ai plus de protection avec la quadruplette.
Théo a pleuré quand il m'a regardée derrière la fenêtre quand je préparais la poussette, ils l'aiment autant que moi.

nous avons roulé 1 heure dans le village, et je me gargarise des regards ébahis des gens que nous croisons. ça y est je crois qu'ils savent que je suis nounou.

il faut que je m'équipe mieux mais ce matin je n'avais rien sous la main.

tout le monde était si bien installé que sans tarder Eva a sombré, mais j'étais loin de me douter des autres. je n'ai vu qu'une fois de retour que seul Joris avait les yeux ouverts... sinon j'aurai pu incliner les dossiers.

10h38 ils sont tous réveillés. Eva dans son transat compte le nombre de ses prétendants. Joris l'appelle Lily, Théo dit "bébé" et Tom dit qu'elle est mignon. Eva est tout sourires et cherche à me parler. Théo est un peu agacé de ne plus être le plus petit de la maisonnée. parfois il stoppe son jeu pour la regarder. puis il me regarde et attend ce que je vais bien pouvoir faire avec ce "bébé".

et avec cet épisode de promenade je n'ai aucune idée de la sieste pour cet après-midi = affaire à suivre.

Commentaires