les dates des congés sans se tromper.



hier ma fille me dit "alors on fait comment pour les vacances cet été ?"

car l'an dernier nous avions expérimenté les vacances en grande tribu familiale, tout le clan avait passé une semaine au bord de la mer, la grand-mère y compris. et nous avons été tous surpris de la bonne ambiance.  ok pour remettre le couvert.

et moi, qu'est ce qu'il m'a pris de décaler d'une semaine mes dates ? je vous le demande ?

résultat des courses, de toute la smala je vais être la seule en congé après le 15 août. même pas avec mon mari...

lui c'est une autre histoire, il a changé d'employeur en juillet 2015, pour retourner là d'où il venait... et d'où il venait, les congés étaient OBLIGATOIRES en août. du coup je m'étais adaptée.

car il faut bien avouer que les aoûtiens paient la peau du c... leur moment de farniente. jusqu'au 15 août tout est triplé au minimum. donc on ne peut pas se payer le même luxe que les juilletistes. sans comparer juin ou septembre.

sauf que toujours pour mon mari qui est retourné chez son ex-employeur, (bien sympa de ne pas lui tenir rigueur de son départ), les conditions sont changées et à présent il n'est plus souhaité de départ en août... ça vous brise un agenda ce changement de politique.

alors ce matin je me suis trouvée devant un cas de conscience =
  • soit je demande à mes employeurs de m'excuser pour avoir fixé trop tôt mes dates de départ en congé et je leur demande de m'accorder la semaine 32 à la place de la semaine 35
  • soit je ne pars pas avec mes enfants. pour mon mari je lui fais confiance, il sera surement disponible la semaine 32.
et comme je le pensais j'ai enlevé une épine du pied à 2 mamans qui ne peuvent absolument pas manquer leur travail durant la semaine 35, et comme elles ne voulaient pas me faire d'ombrage, elles étaient obligées de trouver un remplacement de fin d'été.

reste 1 maman qui n'a pas pu me répondre de suite = c'est sûr que les parents n'ont pas envie non plus d'être trimbalés au rythme de mes changements d'humeurs.

Le fond, c'est que c'est l'ass mat qui fixe ses dates de congés quand elle a plusieurs employeurs, sinon elle n'arriverait pas à partir 5 semaines.

mais la forme c'est que l'on prend la peine de se consulter pour essayer  de satisfaire chacun.

des collègues me disent qu'elles prennent plus que 5 semaines par an. je vais étudier la question de plus près car ça m'intéresse aussi.


Commentaires