musique, restauration, sieste, que de choses à réguler !

aujourd'hui il a fallu 20 mn pour que le 4ème s'endorme, alors que le 1er a du dépasser de peu les 3 minutes d'endormissement.

cette fois j'avais mis un matelas à côté d'eux, mais ce que ça me fait du bien d'être allongée au sol, (au dos). j'ai trop frotté ce week-end, j'ai un nerf qui se bouge dans ma colonne suivant mes mouvements, ça fait peur on croirait que je vais rester bloquée parfois, et puis le nerf se remet tout seul en place.

super matinée, les enfants sont bien intrigués par les jouets, ils ont bien participé à la peinture des masques d'éléphants. je les avais achetés je crois l'an dernier, un peu plus j'oubliais de les utiliser...

nous ne les avons pas essayés car ils sèchent et je ne suis pas sure qu'ils vont oser les enfiler. ce n'est pas un problème.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------
pour le déjeuner c'était aujourd'hui du blanc de poulet de ferme rôti, acheté cuit, avec du potimarron, de la crème, du gouda, des pâtes "coquillages". pomme et poire. (1/2), craquotte.

lorsque nous mangeons, je laisse les enfants gérer l'ambiance. parfois personne ne parle, chacun concentré dans ce qu'il mâche, et d'ailleurs j'essaie de donner "de la mâche". je leur fait écouter les croquements des dents.

s'ils en ont envie ils parlent, de n'importe quel sujet.

quand un des enfants me dit "j'ai plus faim"
je réponds "tu laisses alors"

comme ce midi et l'enfant m'a regardée pensif.

c'est donc aussi facile que ça la vie ?
--------------------------------------------------------------------------------------------------------
et bien oui car en écho à mon article de hier sur la sieste qui doit être contrôlée, le repas lui doit être contrôlé aussi au niveau des apports santé, et il faut lâcher prise sur cette manie d'exiger que les assiettes soient rendues vides. là c'est le contraire quand on abuse de l'enfant en décidant à sa place de son appétit du moment. (bien sûr si on ne compense par des sucreries ou des collations en dehors des heures de repas).

finalement nous avons tant de rôles subtils qu'il est facile de s'y perdre, même lorsque nous essayons d'y mettre notre bonne volonté, si on ne se remet pas en question en lisant des informations réactualisées on a vite fait de se retrouver à côté de la plaque.

pour en revenir à la sieste, chacun se réveillera à son heure et les levers seront échelonnés, les grands me rejoignent tout seuls car ils ont une couchette au sol, tandis que les petits devront attendre leur nounou car il est interdit de sortir de son lit lorsque l'on est tout petit. mais moi je fonce au 1er bruit car je n'ai pas envie que la sieste de tous soit écourtée.

au bout de 3 heures de sieste je vais réveiller celui qui dort toujours pour ne pas que l'heure de son coucher ne soit trop décalée.

si j'avais des grands de maternelle je pense que je proposerais un temps de repos obligatoire et au bout d'1/2 heure je permettrai à l'enfant de faire des activités silencieuse à côté de moi, style dessin ou lecture pour ne pas déranger les petits.

mais je n'ai plus de grands...

en ce moment ils déballent la caisse de musique.





Commentaires