un atelier pour les lutins de nounou

ce matin on va mettre le paquet. je décide de prendre les enfants 1 par 1. ça va durer jusqu'à 10h20. et à cette heure-là je vais m'apercevoir que nous n'avons encore rien à manger.

vite je hache des pommes de terre, des carottes, des épinards, le tout à cru au robot, pour les cuire très vite à l'eau bouillante salée. ensuite je mixe en purée avec du beurre. avec 1 oeuf dur. et 1 pompote et du beaufort.

le bébé aussi a mangé mon menu car j'ai ENCORE eu une l mésaventure = je suis obligée de transvaser le plat cuisine par sa maman dans un récipient qui entre dans mon chauffe biberon, je prends 1 verre à table. et aujourd'hui, j'ai changé de modèle.

mauvais choix car le verre à pété à la chaleur de la vapeur, impossible de réutiliser le repas du bébé. il a adoré mon menu.




bon alors pour mes lutins, ce fut le grand saut vers THE travail et même un peu de surproduction. pas bien, mais je voulais en finir ce même jour.

c'est drôle car ce matin une maman me parle de sa copine qui est animatrice pour personnes âgées et qui lui a parlé d'une activité sur des cartons pour en faire des boules.

ahahaha. moi je lis dans sa tête alors, ou bien c'est elle qui lit en moi. non moi ça m'est venu je ne sais pas quand, mais mercredi j'avais acheté le papier pour ça.

tenir la main d'un enfant pour le faire participer à une activité c'est une forme de maltraitance s'il n'est pas demandeur.

ensuite les parents ont les moyens de s'acheter de très belles décorations sans forcément passer par leur assistante maternelle.

donc ce qui reste à retenir c'est que je vise que les enfants prennent du plaisir à manipuler longuement des matériaux (de Noël en l' occurence cette fois)

voici ce que j'ai pu faire avec 11 mois = toucher la peinture à doigt blanche sur le fond bleu pour imiter la neige. alors c'est vraiment la découverte, il se fiche bien de mon idée, lui il retourne le carton, essaie de mettre à la bouche, gratte un peu, pose ses doigts... il découvre quelque chose d'inhabituel. il va devoir évoluer au fil des ateliers. en tout cas ce qui est bien, c'est qu'il fait comme les copains lui aussi. ça ça compte.

du coup je vais arriver au final, quitte à glisser le carton au bon moment sous ses doigts, réussir à retenir une trace de cette journée. il pourra en faire ce qu'il voudra ensuite. moi à la place de ses parents, j'en offrirai à la famille, ou je garderai tout pour lui montrer son trésor quand il sera plus grand. car ils sont très fiers en principe de ce qu'il font ici.

pareil avec des paillettes que je lui dépose devant lui, et il essaie de les attraper en pince, pas facile, à la fin moi je les colle toute seule, ce sera un souvenir.

je lui ai donné aussi du coton à tripoter, et quand il n a eu assez, j'ai moi-même collé le coton sur un carton, comme une barbe de père-noel.

Théo dit bien "pere noel", il adore ces ateliers, il est ultra concentré sur ce qu'il fait, il sait décoller les gommettes et les positionne l'une à coté de l'autre, à présent je peux le laisser tout seul se débrouiller aux gommettes.

Eva aussi s'est bien appliquée, elle dit très bien "paillettes".

et Chloé alors ? elle dit bien d'autres choses, et elle ne laisserait sa place à personne.

et moi ? vous voulez une confidence ? j'ai TOUT donné ce matin. je suis comme un boxeur à la fin du match, je ne sais pas si j'ai perdu ou gagné, mais j'ai boxé.


et pendant que je changeais le bébé, je me disais mais où ils sont donc passés les 2 grands ?


Commentaires