peinture sur polystyrène, la forêt de sapins


mon pantalon a des bandes synthétiques sur le côté et Théo y pose ses mains, lui aussi on dirait bien qu'il a sommeil encore. Il a versé du jus de fruit sur la table du salon et il essuie avec un sopalin !
la maman de Chloé a un anorak qui plait beaucoup à Théo aussi alors il se dépêche d'aller le toucher.

bon ce matin c'était motricité libre comme tous les jours, et les enfants en raffolent. ils occupent le rez de chaussée à leur guise, sauf la salle de bains et je n'aime pas trop les voir dans la cuisine non plus.
ils vont et viennent, j'essaie de leur demander de limiter l'éparpillement d'objets, dans la maison ils peuvent rouler avec les bolides, courir et déplacer les blocs de mousse. il y a déjà de quoi faire !

notre menu c'était de la truite avec des marrons et de la purée carottes-potiron, (on va dire que Chloé en raffole ! elle a mangé ses 3 grosses cuillères à plein pot !) les marrons ce n'est pas la tasse de thé d'Eva, par contre Théo a tout mangé. j'avais prévu de la banane en plus (qui est aussi un féculent) pour le cas où les marrons auraient un bide. une tranche de pain, mais Eva dit "non", de la tomme de montagne, 1 pompote.
ce matin Théo a bu 200ml de jus d'orange sans pulpe tropicana, du comté et du pain.
pour le goûter ce sera 1 yaourt et 1 fruit.

passons aux choses sérieuses = aujourd'hui la séance d'éveil c'était de la peinture sur une plaque de polystyrène, ça gratouille ! j'ai dit "on va peindre les sapins de la forêt, avec du vert, du noir, du marron de cet automne, on pourrait dire que le fond blanc serait la neige. car au sommet il y en a.

les enfants sont ravis. ils s'impatientent et ce n'est pas prêt. du coup je n'ai pas le temps de mettre une nappe cirée tant pis, je mets les tabliers, obligatoire cette fois. Théo et Eva sont si impatients qu'ils redescendent de leur chaise, tandis que Chloé ne peut pas. du coup c'est Chloé qui va commencer la première ! les 2 grands ne sont pas très contents = il ne fallait pas redescendre, voilà ! na ! à la fin, Théo dit "beau!!!!"

je chante même mon beau sapin, pas bien, mais tant pis je n'ai aucun complexe. je filme pour montrer la réalité de l'atelier aux parents. ils doivent savoir. il faut aussi qu'ils s'habituent à ma manière de faire.

pendant la sieste je mange, puis je termine les chefs d'oeuvres de manière à ce que les familles comprennent que le thème c'était la forêt de sapins. et voilà !







Commentaires