je voulais fabriquer du papier avec les enfants...

au départ j'avais prévu une belle séance de peinture, mais voici que je me suis laissée tenter par la pâte à papier, je lis en gros la procédure, chouette, ça va le faire !


  1. il me faut une bassine et du papier journal.





 le mieux aurait été ma bassine rectangulaire noire, pas ma carrée pour un format 21x29.7- le papier journal donne un papier grisâtre, mieux vaudrait prendre du papier blanc et prévoir le trempage longtemps. et après coup j'ai lu que l'on peut teinter la pâte à papier avec de la peinture.

2. déchirer du papier journal, fastoche et ça va muscler les doigts en même temps. sauf que non, ils n'ont pas très envie de m'aider ce matin 19 et 21 mois... eux ils ont envie de BOUGER, et je les laisse faire, moi j'ai envie de faire de la pâte à papier...

3. malaxer le papier dans l'eau avec les mains, ça leur plaît.

4. égoutter le papier, non, pas pour eux ça. c'est moi. je n'ai aucune idée de la texture qui doit apparaître.

5. mixer au robot. je le fais bien sûr, mais quelle densité ? allez j'improvise.
mais je crois qu'il fallait mixer beaucoup plus fin parce que là, c'est trop épais.

6. ils disent étaler la pâte entre 2 tissus éponges, je dis "caché" "coucou" et ça leur plait.

7 passer un rouleau pour enlever l'eau et aplatir.
ah ben oui ça ils le font bien.

8. ensuite, comment sécher la pâte obtenue ?
je prends le sèche cheveu et je leur fait tenir en même temps que moi, ça ils aiment beaucoup.

bon je ne vais pas rester 1 h avec le sèche cheveu ds la main.

= je sors chercher 2 cerceaux. ce fut l'éclate totale. au début je les ai laissés faire à leur guise. ensuite j'ai montré comment faire rouler un cerceau, 2 cerceaux à la fois, tourner le cerceau sur lui-même, sauter dans le cerceau, mettre le cerceau autour du cou, autour du bras...
ils riaient aux éclats.

chez moi les petits ont une tendance innée vers tous les jeux moteurs. ensuite ils aiment que je leur montre un atelier, et participer à la demande. mais ils sont toujours curieux de voir ce qui va se passer après. enfin ils peuvent jouer à des jeux de concentration, tant que ça ne se présente pas trop souvent. ils adorent quand je chante en plaçant leurs prénoms, quand je parle de leurs familles, quand je fais des clowneries, quand je leur fais des bisous-guilis, quand je fais de grands gestes avec une grosse voix, quand je suis le loup.

entre temps Eva promène son bébé dans la maison, elle lui parle en codes secrets, et aujourd'hui Théo était absorbé par la fermeture éclair de son gilet, mais après avoir enlevé ses chaussettes !

ils aiment quand je prépare à manger, ils aiment découvrir le contenu de leur assiette, et que je leur parle de l'heure de la sieste, eux enchaînent et me parlent de leur tétine...

pour le papier, figurez-vous que je ne renonce pas, j'ai remis à tremper du papier blanc recyclé, il faudrait que ça trempe 3 heures minimum, alors nous verrons demain... je dois absolument réussir...

l'ananas était piquant malgré le sucre de canne en poudre, j'ai donné 1/2 banane en plus. 1 craquotte qui a été mangée à 10h 20 quand j'ai commencé le repas. des pâtes, un mini steack hache de veau, des haricots verts.

au goûter ce sera 2 petits suisses, 1 pompote, 1 biscuit.

Commentaires