ainsi font font font les travailleurs le jour de la fin des congés...

mes employeurs m'ont livré ce matin une brochette de 4 bouts de zan en pleine forme. pas un seul des 4 n'a émis de regrets en quittant son parent, droit devant en avant marche.

moi j'avais fait du boulot en rangement bien entendu. mais cette fois j'ai sauté le grand pas, j'ai installé 3 armoires de 120 avec des portes coulissantes pour cacher et mettre hors de portée. par contre j'ai oublié d'acheter des étagères supplémentaires, donc tout est à reprendre.
 


j'ai eu beau m'y reprendre en plusieurs fois, je ne suis pas arrivée à tout mettre en ordre nickel. la salle de jeux et le dortoir ont été briqués à fond, il y avait des toiles d'araignées à profusion au plafond. et j'ai nettoyé les interstices du plancher à la vapeur, le bois a travaillé et parfois les planches se sont espacées de 5 mm.

pendant mes 3 semaines de vacances j'ai aussi nettoyé ma cuisine à fond, tous les placards ont été récurés, les frigos aussi, il me reste 1 congélateur à dégivrer.

mais pour le reste, pas eu le temps.

car j'ai aussi préparé ma feuille de route, réfléchi à une réorganisation des journées avec les bébés, en tenant compte des nouvelles configurations de la palette des âges. les 2 plus petits deviennent d'un coup les 2 plus grands et je vais devoir les habituer à dormir dans la couchette pour laisser les 2 lits de bébé aux nouveaux venus.

comme j'ai reçu la visite d'une grosse chenille j'ai décidé de faire une rentrée papillon tiens. j'ai chanté la comptine avec les mains, montré sur des images le cycle de vie du papillon, imprimé sur des petites cartes à disposition une série de photos de papillons prises en Savoie. c'est génial, je peux glisser les images dans les fentes des armoires, ça tient tout seul à la portée de leurs mains.



pour commencer nous avons repensé à nos vacances et nous avons collé des personnages sur un fond marin.

juste avant, joué dans le jardin.

juste après avec les blocs mousse.



j'espère que vous êtes tous en pleine forme et que vous allez publier aussi vos nouvelles idées, histoire de m'en donner à creuser.

Commentaires