la boule au ventre, coincée dans la gorge, c'est ma reprise demain.

la boule au ventre, je l'avais ce matin, plus coincée dans la gorge que dans le ventre, les yeux au bord des larmes = c'est mon dernier jour de congé.

il faut que je pense à tout ce que j'ai réussi  à faire plutôt qu'à ce foutu ménage et cette liste d'activités d'éveil que je dois éplucher pour planifier ma semaine.

et oui, chaque métier comporte ses désagréments et nous c'est l'obligation de s'y remettre avant la rentrée officielle pour que tout roule dès l'ouverture.

il faut remotiver les familles qui ont perdu un peu l'habitude de me voir, même si en 1 semaine ça ne suffit pas pour couper les ponts avec le travail.

il ne faudrait pas qu'ils arrivent lundi dans le même bazar qu'ils sont partis vendredi soir dernier.
ah oui c'est vrai que je ne vais pas avoir Eva lundi.

et mes repas, prêts ? y'a de la volaille de prévue.

pas eu le temps de me pencher sur mes changements de cahier de liaison. plutôt ce seront des aménagements car je garde mn concept qui me plait bien.

je me suis occupée de ma vie privée cette semaine et pas du tout de mon travail, pour une fois !

même si j'ai profité hier de l'après-midi à surveiller Lily pour aménager un chouette bac à sable fin sur la terrasse, avec de grands contenants à vider et remplir et de petits outils neufs de Gify. pour l'hygiène je replie la bâche en fin de jeu et bas les pattes les chats.

de la même manière j'attends le chaud pour installer un coin eau, il faut penser à laisser la circulation aux petits véhicules roulants aussi. à partir de maintenant nous allons quasiment vivre dehors, sauf cas de mauvais temps annoncé...comme demain...

sinon la boule s'est bien diluée depuis que mon ménage est terminé. je sais que je serai opérationnelle demain matin, la pastille hop ! je l'ai déjà avalée !

Commentaires