mes tas de choses pas racontables

c'est pour mettre les parents en initiation à la vraie vie d'éducateurs ! pour mes collègues il n'y a guère de surprises sur mon blog. certaines ne procèdent pas à ma manière ou ne partagent pas mes points de vue et elles me le disent ou ne le disent pas.

ensuite il y a celles qui pensent comme moi, elles me le disent en privé souvent, c'est pas toujours évident de se dévoiler en public.

il y a celles qui m'écrivent même sur mon portable. et en particulier il faut absolument que je dise à ma collègue qui passe sa certification, HELENE, que j'ai bien reçu son sms, mais bourrique que je suis je n'avais pas mes lunettes et j'ai fait une fausse manip, j'ai EFFACE son message, j'ai essayé de le récupérer mais pas moyen et je n'ai pas son adresse. je voulais lui donner tous mes encouragements. je suis persuadée qu'elle va la décrocher cette certification car c'est une grande pro.

il y a des personnes qui me téléphonent, plus rarement mais il y en a déjà eu.

il y en a qui m'insultent sur mon blog et quand c'est vraiment trop méchant je peux effacer.

et j'écris aussi pour les parents qui se lancent dans le métier de parent. parce que j'y suis passée à un moment, 3 fois. des erreurs j'en ai commises.

maintenant il circule énormément d'infos gratuites, accessibles en 1 clic. quel boulot !

je n'ai pas de conseil à donner, pour être heureux il faut être convaincu que notre manière de faire est la bonne, et personne ne peut forcer qui que ce soit contre son gré.

j'ai des petites anecdotes à vous confier donc, je crois que ça peut décoincer certains.

si vous voulez que je vous dise ici que tout va bien dans le meilleur des mondes, vous pouvez changer de blog. il y a certains jours des choses qui se passent bien, et TOUS les jours,, des choses qui se passent moins bien.

et j'essaie de m'y adapter. je disais en souriant ce matin que je sais m'adapter à toutes les situations = je trouve que vider les caisses de jouets c'est sensoriel quand j'ai suffisament dormi.

tandis que quand j'ai sommeil, je mets les caisses hors de portée. hihihi.

ce matin nous sommes allés au ram, je vais vous faire un autre article avec une belle photo. au moment du départ, j'habille d'abord 10 mois, je sors l'installer dehors dans la poussette, je l'attache, je lui donne sa tétine, vite je rentre, zut la porte s'est reverrouillée, on m'ouvre, je m'occupe de 13 mois, je la sors, je l'attache, je lui donne sa tétine, je re-rentre m'occuper enfin des 2 grands. un ne m'entend pas quand je lui demande de se dépêcher. je dois revenir en arrière pour le prendre par la main, tandis que je ne sais pas si les bébés dehors pleurent. mais en tout cas je ne les entends pas. mes collègues m'aident. je suis en effervescence. tandis que les enfants sont fatigués, ralentis, hébétés. ça ne va pas durer, car la faim va surgir, avant que je n'aie eu le temps de réchauffer le dîner...

en tout cas, quand je suis sortie, il y avait interversion dans les tétines, l'un tétait tranquillement la tétine de son voisin, vice-versa, tout allait très bien...

pour dire que bien entendu il faut faire attention à l'hygiène, une tétine, ça se prète à personne, même pas à sa maman. et on fait tout bien comme il faut quand on n'a qu'un enfant à gérer. à partir de 2 ça commence à devenir plus compliqué.

alors j'ai bondi sur les tétines, je les ai mises dans une pochette et on a démarré, personne ne pleurait, c'était un vrai bonheur.

elles sont encore dans la poussette, ils se sont endormis avec 2 autres tétines, parce que je n'ai pas eu encore le temps de les laver...

ça va, vous pouvez les supporter mes horreurs ?
http://prevention.odonto.univ-rennes1.fr/digitalAssets/62/62449_tetine_01_recadre.jpg

Commentaires