seriez-vous aussi victimes du marketting alimentaire ?

Pour porter le nom de “yaourt”, le produit lacté doit contenir deux ferments lactiques vivants, et en quantité suffisante : les Streptococcus thermophilus et les Lactobacillus bulgaricus, deux probiotiques. 

S’il est pasteurisé ou stérilisé, les bactéries contenues dans le produit meurent.






La nourriture industrielle, chargée de substances superflues, favorise l’addiction et pousse à une consommation excessive, majoritairement grâce à l’emploi massif du trio "sucres-sel-graisses". 

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) veut limiter la consommation par les adultes et les enfants de sucres cachés dans les produits alimentaires.

L'OMS recommande de baisser sa consommation de sucre mais pas celui contenu dans les fruits. Il ne s'agit pas de supprimer complètement le sucre de son alimentation. En effet, les recommandations de l'OMS ne concernent que les apports en sucres ajoutés aux aliments ainsi qu'en sucres naturellement présents dans le miel, les sirops, les jus de fruit et les concentrés de fruits.
Bannissez le ketchup mais pas les fruits

Le sucre contenu dans les fruits et légumes frais n'est donc pas concerné. Logique, parce que "le sucre des fruits et légumes est assimilé dans des conditions différentes, avec des fibres, de l'eau, ce qui confère une impression de satiété", précise la nutritionniste. Alors que le miel ne va pas vous rassasier.


On peut aussi faire attention aux autres sucres cachés :
- Les boisons jus de fruits, soda peuvent contenir jusqu'à l'équivalent de 6 morceaux de sucre par verre.
- Les yogourts 0%, mais pas 0% en sucre où on peut retrouver l'équivalent de 7 morceaux de sucre dans un pot.
- Le café du matin en boisson préparée et lactée qui vous introduit 4 morceaux de sucre dans un grand bol.
- Certaines céréales (surtout celle destinées aux enfants) qui peuvent contenir jusqu'à 50% de sucre
- Le chocolat blanc et au lait qui ne sont que du sucre
- Le barre chocolatées ou non à grignoter qui non comptent de comporter souvent 50% de graisses complète le délicieux mélange de 45% de sucre. Petit détail intéressant, le poids de la barre en question est conçu pour ne pas porter à satiété et, ainsi, inciter à en consommer une deuxième.
- Le lait en poudre.
- Le riz précuit, la purée de pomme de terre en flocon sont de vrais réceptacles à sucre (un sucre lent cuit et recuit devient un sucre rapide).

Vous trouverez certainement de quoi compléter la liste ;)

Pas plus de 25 grammes de sucres par jour = 

 4 grammes de sucre = une cuillère à café.

  Des scientifiques de l’Université de Californie ont affirmé dernièrement dans la prestigieuse revue Nature, que le sucre aurait des caractéristiques néfastes, communes à celles des substances très contrôlées et dangereuses comme l’alcool ou le tabac.
 
une seule régle d'or : restez zélés face aux produits que vous achetez, aux promesses faites par le marketing, à l'origine des produits et à leurs réels bienfaits. 


ce laitage spécial pour bébé jusqu'à l'âge de 3 ans est composé de lait de vache, enrichi en fer, et (pour masquer le goût désagréable du fer), est additionné de 8.5 g de SUCRE, de beaucoup de graisses et de nombreux additifs.

Vous qui vous préoccupez de la qualité de l'alimentation de votre enfants vous devez bien savoir s'il est allergique au lait de vache puisque vous lui donnez ces produits depuis ses 4 mois ! (si votre enfant était allergique au lait de vache vous ne pourriez lui donner ni yaourts, ni fromages blancs, ni petits-suisses, ni fromages, ni beurre, ni crème fraîche).

Et la plupart des enfants n'ont pas besoin de supplément quand leur courbe de croissance est normale grâce à leur nourriture variée.

par contre si votre enfant fait une intolérance au lactose, manger du fromage et des yaourts lui fera le plus grand bien.

 = à partir de 12 mois le bébé peut bien boire du lait de vache au biberon. Mais ça ne va pas faire l'affaire de tout le monde !

Écrémé ou entier ?
Entre 1 an et 3 ans, si vous ne voulez pas donner du « lait de croissance » ou du « lait de suite » à votre bébé, mieux vaut lui donner du lait entier. Mais si toute la famille consomme du lait demi-écrémé, votre enfant peut en boire aussi, sans danger pour sa santé.

jusqu'à 2 ans, il faut plutôt consommer du lait entier, car dans le lait demi écrémé, il y a moins de matière grasse mais aussi moins de vitamines !!!

Même pour les adultes (sauf si intolérance digestive et problèmes de santé), il vaut mieux consommer du lait entier. Nutritionnellement, le lait écrémé à moins d’intérêt.
Les yaourts au lait entier peuvent être donné aux enfants, ceux faits maison doivent cependant garantir de bonnes règles d'hygiène.
 
Yaourt fait maison : la recette du succès

Pour une yaourtière de 12 pots :
1,5 litre de lait bio entier (Biogam), 1 pot de bon yaourt au lait entier (bio ou La Laitière, Nestlé) ou 1 pot de la tournée précédente de yaourts maison, 1 pot-mesure de lait en poudre (Régilait bio).

Préparation :
5 min. Je sors à l'avance du réfrigérateur le yaourt matrice et le lait s'il est au frais (tous les ingrédients doivent être à température ambiante). Dans un saladier à bec verseur, je bats au fouet ou à la fourchette le yaourt, la poudre et le lait, jusqu'à obtenir un mélange bien homogène.

Cuisson :
Je verse dans les pots, je branche le programme de la yaourtière sur 12 h et c'est tout. Le lendemain,je laisse refroidir les pots, je place les couvercles et range les pots au frais.
Ils se conservent une semaine.

Mon conseil :
Pour des yaourts bien fermes, je recommande du lait entier, une cuisson de 12 h (au lieu de 8) et l'ajout de lait en poudre.

Les atouts :
Une maîtrise totale du contenu (aucun additif, pas de gélatine,etc.) ; plus écologique car moins d'emballages à jeter ; des variations multiples de saveurs (épicées, salées, sucrées) et le plaisir du fait-maison, bien sûr.

Ne donnez jamais de lait cru à un enfant ! C’est en effet un aliment très fragile, qui peut être facilement contaminé par des bactéries. Utilisez toujours un lait pasteurisé ou stérilisé. 
 
Evitez au maximum de donner à bébé des laitages industriels aromatisés et/ou pré-sucrés à bébé; Sachez qu'un yaourt aux fruits aromatisé peut contenir déjà l’équivalent de 4 morceaux de sucre. Il est donc largement préférable de les sucrer en petite quantité ou de les parfumer vous-même. Mais  essayez cependant de donner de temps à autre le laitage nature pour que votre bébé savoure le 'vrai' produit et évite de s'habituer aux produits sucrés.

pour sucrer et aromatiser les laitages de bébé :

Pour un yaourt, utilisez une cuillère à café :
- de sucre (en poudre, vanillé, cassonade, sucre glace)
- de miel
- de sirop d'érable
- de compote de fruits
- de confiture ou gelée de fruits
- de morceaux de fruits frais de saison ou de fruits confits
- de banane écrasée ou de pomme fraîche râpée
- de chocolat/cacao en poudre ou de chocolat fondu
- de crème de marrons
- de coulis de fruits
- de sirop de fruits (grenadine, fraise, citron, menthe ...)
- de jus de fruits (idéal pour les petits suisses afin de les rendre plus onctueux)
- de caramel
- d'eau de fleur d'oranger
- de noix de coco râpée
- de biscuits écrasés (sablés, palets bretons, madeleines, cookies, petits beurres etc... )


Pour les compotes c'est soit du fait-maison soit des compotes sans rien ajouté
dans 100g de compote en petit pot on trouve 86 g d'eau et 10g de sucre, 4g de fruit.

les yaourts aux fruits contiennent ils des fruits ?

Contrairement à ce que laisse entendre leur nomination, les yaourts aux fruits ne

contiennent que 5 à 8% de fruits, ils ne sont donc pas nutritionnellement intéressants en terme de vitamine C et de fibres( bonnes pour le transit intestinal). Ils ne remplacent donc en aucun cas un fruit ! De plus, ils sont très riches en sucre, ils ont en effet la même valeur sucrée qu'un yaourt nature avec 3 morceaux de sucre !!!! 
 
Avec un yaourt aux fruits, on conserve uniquement l'intérêt du produit laitier.
 

Commentaires