de temps en temps il rapprochait doucement sa tête de sa copine dans l'espoir...

bon, pendant que les enfants digèrent leur repas en dormant je me dépêche de vous montrer quelques photos de la matinée que je déclare sous le signe du contact entre les enfants. Eva s'est rapprochée au plus près de Joris, elle va au contact. Joris en a eu des étourdissements, il ne savait pas comment gérer la fille. il s'est allongé au sol et il attendait qu'elle le touche, qu'elle le tire, qu'elle le pousse. je le voyais qui analysait la situation. et puis de temps en temps il rapprochait doucement sa tête de sa copine dans l'espoir de recevoir un autre câlin.

ce sont des moments merveilleux, les enfants ont de l'audace, ils découvrent l'autre, ils font des essais, et parfois la découverte passe par la tendresse. moi je les regarde et je ne dis rien car je ne suis pas invitée à penser quoi que ce soit de ce qu'ils tissent entre eux...

ces moments-là, ne s'apprennent pas, il n'y a pas de cours en amitié, il faut pouvoir le vivre et l'expérimenter, être là au bon moment et ne rien laisser passer.


Commentaires