Les parents dominateurs

Les parents dominateurs

 


L’autorité est bonne si elle est adaptée au stade de l’enfant = tant qu’il est petit, il a besoin d’être gardé et protégé.

L’autorité devient abusive, si elle retient l’enfant et l’empêche de faire ses propres expériences. L’enfant devient alors craintif et anxieux, il aura toujours besoin du conseil des parents qui l’envahissent, le manipulent et le dominent. Il a un grand sentiment d’impuissance. 


La crainte de ne plus être nécessaire est souvent le moteur de ces parents dominateurs et ils se justifient avec «c’est pour ton bien ». Ces parents ont une profonde insatisfaction et une peur d’être abandonnés. L’indépendance de l’enfant est une menace pour eux. 

L’autorité peut être manifeste, c’est alors un contrôle direct qui s’accompagne souvent d’intimidation et d’humiliation. Les sentiments et les besoins de l’enfant doivent se subordonner à ceux des parents, leur opinion n’a aucune valeur, leurs besoins et désirs ne sont pas importants. S’il accède à l’indépendance, les parents sont au désespoir. 


Ces derniers utilisent alors des tactiques comme le retrait de l’affection ou la prédiction de catastrophes pour faire revenir l’enfant. Celui ci se sent alors coupable, en colère, frustré et avec le sentiment profond d’avoir trahi ses parents. 


L’argent est également un moyen utilisé pour tenir les enfants dans un état de dépendance.

Certains parents dominateurs contrôlent leurs enfants en les traitant comme s’ils étaient faibles et incapables, alors que cela ne correspond pas à la réalité. L’enfant puis l’adulte doit continuellement faire ses preuves et il n’y a jamais approbation des parents.


Commentaires