et vous avez fait quoi au Ram ce matin ?

ça vous intéresse de savoir ?

quand je manque une séance, je n'ai pas d'endroit pour m'informer de ce qui s'est passé, je voudrais bien que d'autres collègues fassent aussi leur blog pour que je m'y connecte. avant j'avais Mallo, mais à présent elle gère sa Mam Montesssori alors je ne la vois plus.

c'était la dernière avec la psychomotricienne. toujours le même environnement excellent. je pioche des idées pour tenter de les reproduire. j'aurais aimé avoir un recueil de conseils et d'astuces pour consulter à la maison, comment s'y prendre chez soi quand on manque de place avec 4 enfants toute la journée. et encore je suis gonflée car j'ai 50m2 d'espace spécial accueil.

même punition, il faut observer en binôme un enfant au hasard pour s'apprendre à bien regarder à fond, sans faire autre chose que détailler les mouvements de l'enfant. et écrire ce que l'on voit pour pouvoir en dégager des infos.

soit comprendre la raison d'un conflit, soit déceler un handicap, soit réorienter le matériel par rapport aux besoins de l'enfant pour progresser.

oui pas besoin d'autre chose finalement que du matériel recyclé en quantité suffisante, en libre accès, sans aucune consigne, et laisser les enfants jouer. parfois ils ne jouent pas mais ce n'est pas pour autant qu'ils ne progressent pas, ils peuvent avoir besoin de se poser et réfléchir pour avancer dans leur raisonnement.

il faut le dire, c'est rébarbatif cette observation. organiser un atelier peinture est beaucoup plus gratifiant pour l'ass mat. tandis que là l'enfant n'a rien à rapporter à la maison. mais il a engrangé des progrès dans son cabat, et si on ne s'est pas arrêté dans l'intention de remarquer, on ne voit pas toujours tout car nous sommes détournées par des tas de pensées désorientées.

voilà, la saison touche à sa fin. je ne sais pas si l'année prochaine Sophie Barral sera de nouveau parmi nous, mais je suis très contente d'avoir bénéficié de cette formation qui m'a transformée car je n'avais pas idée que l'on puisse avancer juste en s'asseyant et regardant. je crois que c'est la base du travail pour éduquer professionnellement à présent. si je reste chez moi je ne fais que ce qui me plait mais quand je participe à une formation je suis obligée de faire ce que l'on me dit et finalement je m'ouvre à de nouvelles perspectives.

c'est comme les cours collectifs, j'avais ça en horreur et en mai j'ai été obligée de participer à des cours de piscine, (sinon il fallait sécher), j'y suis allée et à ma grande surprise j'ai adoré, pas de complexe en maillot, rien du tout, nous étions tous là pour bouger dans l'eau et c'était carrément une première pour votre vieille nounou qui ne s'est pas sentie plus grosse que la maigre qui était fort sympa et m'a donné l'adresse pour acheter les meilleures huitres que j'ai jamais goutées...

heu je m'égare. la semaine prochaine ce sera le pique-nique de fin d'année. et comme je vais accueillir un nouveau bébé à partir de la semaine prochaine, j'ai annoncé à notre animatrice que je ne reviendrai au Ram que lorsque je me sentirai capable de gérer la situation. de toute façon le Ram est fermé tout l'été.


Commentaires