tout roule en fin de compte


moi aussi j'avais mes angoisses de commencer pour de vrai l'accueil d'un bébé.

tout ne s'est pas passé dans le bon ordre, comme je l'avais classé dans ma tête.

je m'étais préparée mentalement à accueillir 11 semaines en
premier mais c'est 25 mois qui l'a coiffée au poteau.

petite angoisse de la nounou qui contrôle son portable à la recherche d'un message provenant de ses employeurs.

mais non y'avait pas d'lézard. everythings all right. yes it is...

c'est juste que la miss cette nuit s'est réveillée à point d'heure, style 3 h du mat pour boire un bib, alors qu'elle faisait ses nuits depuis belle lurette.

rien que de savoir que sa maman avait besoin d'une bonne nuit pour reprendre son travail en pleine forme ça vous met un bébé dans tous ses états.

et j'ai observé 25 mois jouer seul, très calme, bien heureux de se laisser vagabonder au hasard de ses trouvailles dans la cabane.

la maman de 11 semaines n'avait pas l'air stressé pour autant, elle a dit qu'elle ne savait pas à quelle heure je devrais lui donner à manger. j'ai demandé si le feeling était permis = oui tout à fait permis.

donc me voici royalement briefée pour cette journée  du feeling.

quand je sens des parents inquiets j'essaie de respecter toutes leurs consignes à la lettre pour les rassurer.

quand je sens des parents open-space, je prends mes aises,

rien ne sera plus facile pour moi, ni plus agréable que de me laisser guider, -comme 25 mois dans la cabane-, au hasard non pas de mes vagabondages, mais des signaux lancés par les enfants.

comme une indienne je sais lire dans les messages codés.

je me retrouve donc à proposer un accueil royalement zen, de composition sur mesure et au fur et à mesure des journées.

si ça n'existait pas déjà, il faudrait l'inventer.

41 mois est arrivé ce matin avec un dessin POUR EVA, c'est son grand-frêre CLOVIS qui a été chargé d'écrire le prénom.

tandis que 36 mois se retrouve avec un nouveau grand copain qui remplace Théo en vacances. c'est bon tout ça, bien bon pour tous les développements. même Eva en aura bien profité ce matin, car elle est au milieu d'une quintescence d'énergie qui ne demande qu'à être partagée.

nous sortirons dans le jardin dans 15 minutes, le temps va être estival pour la journée.les enfants vont s'éplucher les couches des vêtements comme les oignons et nous serons tous enrhumés. bien fait.

et ce soir si j'ai le courage je remonte sur mon vélo d'appartement, hier je n'en ai pas eu la force. j'ai même acheté du mac do pour ne pas avoir à cuisiner...mais ce soir je finis plus tôt.

et puis une petite pensée pour Lucas qui a commencé de longues vacances avec ses parents. nous ne devrions pas lui manquer avant longtemps...

Commentaires