quand nounou fait semblant ce n'est pas écrit dans le questionnaire

j'ai reçu une réponse à mon questionnaire de satisfaction, avec tous les départs qui se profilent je vais affiner mes statistiques et corriger les points qui peuvent être améliorés grâce aux réponses des parents.

j'ai passé en revue ma manière de fonctionner et j'ai proposé un nouveau questionnaire, adapté à notre nouvelle vie en cabane, et orienté en motricité libre.

au départ les conditions étaient différentes, au moment où nous avions signé le contrat il y a 2 ans. les choses ont beaucoup changé. et il était nécessaire de savoir ce que pensent les parents de mes changements.

mon but c'est de donner satisfaction à mes employeurs, rien de tel que de leur demander carrément en qu'il en est.

le questionnaire porte sur 4 pages, je sais que c'est trop long, mais j'avais des tas de points à contrôler, le stationnement, l'hygiène, la cabane, les 4 lits de proximité alors qu'avant les enfants dormaient tous dans une chambre individuelle. (moi ça ne me dit plus trop de monter à l'étage x fois par jour et je trouve sécurisant d'être tout près d'eux tout le temps). la mixité des 4 accueils d'âge différent, mon tarif, ce que pensent les parents de l'accueil chez l' ass mat par rapport à la crèche, la contagion, les sorties, mon matériel, mes méthodes, mes repas, la place que j'occupe dans la vie de l'enfant, comment ils m'ont trouvée, pour quelle raison ils m'ont choisie, et à la fin un mot de recommandation pour mes futurs employeurs.

c'est le mot de la fin qui touche le plus. merci pour la récompense. c'est tout en finesse et en délicatesse que l'on peut se quitter, avec la perspective de se revoir avec joie, et certainement pour un nouveau contrat.

je n'ai toujours pas remis la main sur mon texte sur la séparation d'avec la nounou, mais en gros il faut bien entourer l'enfant et lui dire ce que l'on ressent. avant je cachais ma tristesse car je ne voulais pas ajouter de la difficulté à l'enfant.

et puis un jour un psy m'a dit que non au contraire, l'enfant a besoin de savoir que sa nounou est un peu triste, surtout s'il l'est lui-même.

c'est une vraie séparation qui va se vivre à la fin du contrat, on ferme la page et on commence un nouveau chapitre de la vie d'un petit garçon.

moi heureusement que j'ai des bébés qui vont arriver immédiatement, sinon, je serais capable de meugler comme une grosse vache.

je l'ai déjà fait une fois, un dernier jour d'accueil, et je peux vous dire que l'enfant a eu peur et se cachait derrière son bouquet...je me suis contenue de toute mes forces, je me disais "ne pleure pas surtout", et quand je les ai vus arriver pour le dernier jour, j'ai juste explosé.

trop la honte. trop tard.

à chaque dernière fois, j'essaie de me blinder, et si vous voulez mon secret, je fais semblant que ce n'est pas la dernière fois pour ne pas souffrir.


Commentaires