hop je sais que vous prenez pour une folle.

oui car donc, je n'ai pas eu le dernier mot de l'histoire sur l'enfant qui tape sur son copain. du coup je vais devoir me creuser les méninges pendant 2 semaines juste pour ça.

vous avez certainement déjà vu quand dans une fratrie comme chez moi quand mes filles étaient petites, deux des filles se piquaient une crise et s'arrachaient la tignasse et moi j'en avais tellement marre que j'avais des idées de suicide ?

alors là c'est clair que je n'ai pas la réponse que j'attendais, comment faire quand les disputes sont fréquentes ? comment empêcher de taper sans le dire ?

par exemple ce matin un des enfants ne voulait pas laisser partir sa maman, c'est monté crescendo, et comme je n'ai pas eu la réaction attendue je pense, l'enfant s'est mise à hurler, de cris stridents, comme une sirène, c'était insupportable pour les 3 autres et moi. on ne pouvait pas jouer.

alors je l'ai mise à l'écart sur un tabouret dans le séjour, seule et je lui ai dit que quand elle aurait fini de crier elle pourrait descendre et nous rejoindre.

elle continuait de hurler de plus belle. je l'avoue je ne savais pas quoi faire. ses cris appelaient mon attention, elle voulait que je fasse selon sa volonté tandis que moi je voulais marquer une sanction pour montrer que je n'accepte pas ce comportement abusif. ce n'est que lorsque j'ai dit de passer aux toilettes pour aller au Ram que l'enfant s'est calmée et la journée a enfin pu commencer, tandis qu'un autre des enfants refusait qu'une autre ne s'approche de lui et pour manifester son état d'humeur il crachait comme un chameau...

et puis on se sait pas pourquoi, le déclic se produit, tout devient impeccable, le soleil se met à briller dans les coeurs.

j'ai l'impression de tourner en rond avec mes questionnements. c'est comme pour l'alimentation. je cherche à perdre du poids et je n'y arrive pas. je me suis dit que peut-être je mange trop de fruits. trop vite trop en quantité.

je lis qu'il ne faut qu'1 seul fruit sur les 5 fruits et légumes par jour qui nous sont recommandés pour être en bonne santé.

  • sinon j'ai bien ma petite idée, c'est le sport que je déteste qui manque dans mon hygiène de vie. mais je hais le sport de tout mon coeur. je lis alors qu'il suffit de marcher 1/2 heure par jour à vitesse rapide, ça c'est dans mes cordes. parce que j'ai supprimé le sucre rapide, baissé le pain blanc, le blé, les pizzas, je mange 1 mac do par mois et encore...

  • et puis il y a Lily que je veux accompagner de la manière la plus éducative possible, je sais que tout vient des adultes et de l'exemple que l'on montre à nos enfants. beaucoup se moquent de leur manière de s'alimenter, tandis que d'autres en font tout un plat. il y a les conseils alimentaires et la politique qui tient compte du chiffre d'affaire national des industriels qui ont du personnel à salarier avant les infos nutritionnelles pour sauver la planète de la mort anticipée.

  • il y a aussi les écologistes qui nous crient de ne plus manger ni viande ni lait à cause des pesticides qui vont nous ruiner nos santés.
  • il y a le week-end avec les réunions de famille qui se passent toujours autour de la table avec tout ce qu'il faut pour s'exploser la panse.
  • il y a mon budget qui ne me permet pas d'acheter que des aliments bios.
  • il y a ma fatigue qui me dit parfois "vas acheter une pizza car je suis trop fatiguée pour cuisiner""
  • il y a ma région de Savoie, je suis née entre une tranche de raclette et un morceau de saucisson
  • il y a ma vie privée, mes soucis qui m'ont fait déjà engloutir toute une plaque de chocolat
et puis il y a les infos que je lis de droite et de gauche qui me retournent le cerveau à l'envers. j'ai lu que c'est avéré, TOUT LE MONDE N'EST PAS D'ACCORD sur l'éducation alimentaire à donner aux jeunes enfants par contre tout le monde dit que les 3 premières années sont déterminantes pour la suite.

donc c'est pas fini, je retrousse mes manches, je cherche des réponses à mes questions, j'ai un dossier conséquent sur l'alimentation du jeune enfant déjà.

mais cette fois je pousse un peu plus loin pour essayer de savoir vraiment ce qu'il en est  de ces produits laitiers et de ces protéines. il parait qu'il ne faut manger des protéines que 3 fois par semaine au maximum et pas 2 fois par jour.

et pour les laitages j'ai un tableau des collectivités qui me fait froid dans le dos = car j'ai donné souvent des produits tous les jours que je n'aurais du donner qu'1 fois tous les 15 jours.
vous allez le dire ? je me prends bien trop la tête. je ne le crois pas. je pense que c'est très important mais qu'on ne nous le dit pas.

Commentaires