endormir un nourisson entre 3 autres enfants qui crient.

ce matin je me suis dit que je tenais le sujet de mon article.
pas encore 3 mois qui pleurait toutes les larmes de son corps pour s'endormir, alors la nounou qui se met à se poser 10000 questions à la seconde. et oui nous n'en sommes qu'aux prémices de notre relation affective et nous nous découvrons depuis 1 semaine seulement.

je ne sais pas si c'est de la faim, du chagrin, de la peur, du sommeil. je fais tout mon possible pour démontrer de l'assurance et de la douceur mais je crois que la petite fille évite mon regard.

la tension monte crescendo, c'est le moment où jamais de trouver une solution avant que les dégats ne prennent trop d'ampleur.



je file à l'étage et je redescends le berceau ancien, celui qui a bercé mon beau-père au grand- bornand, vous imaginez, l'âge du berceau. il a bercé toute ma belle famille, mon mari, mes filles, mon neveu, et tous les bébés qui ont dormi chez moi, y compris la petite Lily.

moi je vous le dis, le berceau, il n'y a pas mieux pour calmer un bébé.

alors là je l'ai accroché à une grosse chaîne qui reste en place dans mon salon et il y en a une autre dans la chambre. la chaîne sert au berceau et aussi au harnais.

franchement je n'ai pas eu le temps de faire le ménage soigneux, ni de choisir avec soin les draps du berceau, j'étais en urgence professionnelle.

ce n'est pas simple de soulever le
berceau pour
écarter le maillon là où il doit se positionner, toute seule. mais je le peux ! je l'ai fait plus d'une fois et souvent dans l'urgence car le berceau est trop volumineux pour rester en place au beau milieu du salon alors je le décroche à chaque fin de sieste, et je le réinstalle, toujours en cas d'urgence.

ce matin je voulais permettre aux 3 grands de jouer à leur guise, c'est à dire sans chuchoter dans la cabane. donc pas de parc, ou il aurait fallu le déplacer, je n'y ai pas pensé.

je crois que j'avais envie de bercer un bébé...j'adore ça.

mais 25 mois a trop besoin de me voir pour continuer à jouer tranquillement, il s'invente 1000 raisons de débouler dans le salon, 41 et 36 mois n'attendent que ça pour le suivre.

je mets mon index sur les lèvres pour dire "chut pas de bruit".

36 mois tend son pouce dans ma direction pour dire ok ça roule. et il dit "bien reçu !"

moi je serre les fesses car à chaque fois le bébé a r'ouvert ses yeux et à chaque fois mon coeur s'est crispé, que d'adrénaline !

le bébé a bien aimé, puisqu'il s'est endormi 45 minutes, ensuite la faim a réveillé la louve qui dormait en elle. encore décalée cette nuit. je ne m'affole donc pas.

c'est pas évident de reconnaître les pleurs des bébés que l'on ne connaît pas encore. on les reconnaît à force d'heures de décryptage.

 mais vraiment, quand on réussit à endormir un bébé qui pleurait au départ, on se demande si cela tient du professionnalisme ou du coup de bol ! et on se demande déjà comment sera la prochaine fois. il y a tant de moments de sommeil dans la vie de bébé.

après son déjeuner Miss n'a pas voulu aller dans le parc, je l'ai donc installée dans le transat à côté de nous qui étions attablés, elle s'y est endormie, et du coup elle y dort encore. moi qui pensais qu'elle avait envie de discuter.

4 commentaires:

Sophie De Oliveira a dit…

je pense que tu as oublié de redimensionner la photo lol !

Pascale Perrillat a dit…

non c'est exprès.

So85 sophie7844@hotmail.fr a dit…

Bonjour , moi je n'utilise pas de berceau , mais la balancelle me sauve souvent . Je ne sais pas si c'est le mouvement ou le bruit du mouvement , mais aucun bébé récalcitrant n'y résiste !!!!!

Pascale Perrillat a dit…

je crois qu'ils ont de la chance ces bébés