quand nous sommes 7 dans la salle de jeux



quand nous sommes 7 dans la salle de jeux, c'est que j'ai 4 enfants en accueil, + moi + 1 maman et son bébé, et ce n'est pas n'importe quelle maman, c'est la maman de Lily qui a fait en quelque sorte une adaptation non programmée ce matin, sa première.

Lily aussi a besoin d'une assistante maternelle à partir du 23 janvier. avant elle n'aura besoin que d'une mamie et ça tombe bien puisque la mamie c'est moi.

alors donc Julie c'est ma fille et comme toutes les mamans elle a un peu peur que les grands ne piétinent son chef d'oeuvre. elle a bien raison parce que ça a failli, du coup j'ai placé Lily allongée sur la couchette de Tom, à l'écart de la grande circulation. elle regardait autour d'elle, gazouillait, faisait la cour aux 4 mecs, tandis que 14 mois faisait ouvertement la cour à la potentielle belle-mère, "JULIE" ! Il lui tendait les bras, se faisait porter, redescendait, retendait les bras.

au bout d'un moment Julie me voyant assise à regarder tout le monde me dit "tu voulais peut-être faire une activité, je te gêne peut-être ?"

et non ma fille, je ne suis plus celle d'avant. maintenant je ne propose une activité que lorsque je sens que le jeu des enfants ne leur est plus profitable. car voilà que j'ai lu des documents professionnels qui m'ont appris qu'il ne faut plus surenchérir dans les activités dirigées, 1 par semaine est largement assez.

Ce qui est important c'est d'être toujours à côté des enfants et de leur monter de l'attention mais pas de la dévotion. et apprendre, c'est tout un art, à comprendre leur jeu et à dépister quels profits ils en ont retiré juste pour cette journée. Plus on les observe et plus on devient capable d'analyse, mais ce n'est pas si facile.

j'ai vu ce matin que 21.30 et 32 mois ont eu maille à partir avec la porte du couloir, les uns la fermaient et un autre l'ouvrait, il y a avait divergence dans les points de vue et surtout risque de se coincer les doigts. comme la situation commençait à empirer, j'ai bloqué la porte avec un lit, et les enfants ont mis du temps avant de comprendre pourquoi elle bloquait, et je le ai laissés chercher sans rien dire.

30 et 32 mois sont "copains", alors ils le disent à tout bout de champ, ils se suivent, se cherchent, se sourient. mais quand même 32 mois dit que le casque c'est le sien, pas celui de 30 mois et alors il le prend avec lui pour aller se laver les mains, on ne sait jamais !

pour la 1ère fois 14 mois s'est vraiment éclaté sur le sauteur, à se tordre de rire, tellement il est expressif. jusque là il en avait peur, c'est du passé cette époque !

21 mois ce matin est un peu fatigué et puis ce n'est pas drôle car maman n'est pas restée avec lui, et en plus les grands ne veulent pas toujours jouer avec lui. alors il parle un peu avec Lily. et quand il voit que je fais un calin à un des enfants il vient vite m'en faire un aussi.

moi je découvre tous les jours de nouvelles ressources à exploiter, je les regarde vraiment bien jouer et je regrette déjà tout le temps perdu à faire autrement, ils se font leurs dialogues avec leurs commentaires, s'apprennent des mots et des expressions, ils répètent ce que dit le copain, ils surenchérissent, c'est un monde à leur propre dimension.

nous ne sommes pas sortis du coup à 10 heures, on pourrait croire que le temps était long, pas du tout. je n'ai rien fait d'autre de la matinée et je ne me suis pas ennuyée 1 seule seconde.

et puis je leur demande de s'arrêter de jouer pour aller à la sieste, 32 mois essaie de négocier, il a des jouets plein les mains, mais moi je mets déjà une musique pour se relaxer, je tire les rideaux....

je suis en train de découvrir leurs vraies personnalités, je me fais transparente, mais j'ai 2 faces, parfois je deviens bien visible surtout en cas de besoin.

Je me découvre aussi au poste de mamie et nounou aussi, encore plus = maman cette fois. je ne sais pas vraiment qui je suis, je laisse les choses se mettre en place sans moi. je ne me prends plus la tête, tout ça c'est fini.














Commentaires

moi aussi j'appréhende l'arrivée de mon futur accueil en janvier, il aura 3 mois, sa maman vient la semaine prochaine pour une première heure d'adaptation "avec maman", je ne me sens pas prête du tout ! Mon 31 mois à moi va le piétiner ! il faut que je sécurise les abords du tapis d'éveil !
c'est l'inconvénient d'accueillir des âges différents, il faut trouver un moyen de protéger les plus petits, c'est sûr tu vas te régaler alors avec un nourrisson.