aménager un espace professionnel = pas si simple

quand on est ass mat on est déjà content quand la puéricultrice vous accorde un agrément et on essaie de faire tout ce que l'on peut pour que sa famille et les accueils n'y perdent pas une identité. c'est pas simple du tout !

et puis on se prend peut-être un jour à rêver d'avoir un espace professionnel, vraiment réservé à notre matériel.

c'est un parcours du combattant.

il faut dénicher des m2.

et une fois qu'on les a, il faut judicieusement les utiliser. il faut que l'espace soit modulable, c'est à dire que l'on puisse le changer de place suivant les besoins du moment. car suivant les âges des enfants en accueil les besoins seront différents.

il faut penser aux parents qui doivent pourvoir se séparer de leur enfant de manière conviviale.

il faut penser au nettoyage, au stockage, à la facilité d'utilisation, suivant les âges, veiller à la sécurité...

il faut que le local permette à l'ass mat de travailler selon la méthode qu'elle a choisi de pratiquer.

moi je suis adepte de la motricité libre, j'aime beaucoup Reggio, c'est à dire que j'encourage les enfants à inventer de nouvelles manières de jouer, en mélangeant les objets pour s 'inventer leurs propres règles de jeu. pour cela il faut que les enfants aient le droit de toucher, de déplacer, de mettre au sol, de mélanger, c'est le foutoir autorisé.

et dans une joyeuse bohommie, il faut que les oeuvres des enfants soient affichées à la vue de tous, et aussi les photos des membres de leur famille pour les rassurer pendant qu'ils ne les voient pas.

les enfants sont là pour se partager du matériel d'éveil, pour jouer à côté ou avec l'autre, et ils doivent pouvoir s'isoler quand ils en ont besoin, ou se reposer dans un coin tranquille, se cacher sous un meuble-cabane.

ils doivent pouvoir se bouger sans se cogner.

moi je dois avoir un accès facile à mon matériel de manière à lancer un jeu en 5mn, et je dois prévoir que si le jeu ne plait pas je vais devoir tout ranger et en sortir un autre.

il faut que l'enfant durant ses 2 premières années puisse goûter, sentir, toucher, ressentir avec sa peau et regarder.

lorsqu'il aura eu l'occasion de développer ses sens l'enfant va pouvoir se développer intellectuellement.

au début acollé au corps de sa mère, accompagné et encouragé dans ses explorations, l'enfant va découvrir les limites de son propre corps, à force de manipuler des objets, de se déplacer, et il va se lever sur ses 2 pieds. il va se reconnaître dans un miroir. il va évaluer l'espace que prend son corps.

les personnes qui veillent au développement de l'enfant ont la charge de le protéger des agressions sonores, visuelles et faciliter sa séparation d'avec la mère.

quand l'enfant aura testé qu'il peut vivre des satisfactions loin d'elle, il n'aura plus peur des découvertes car il aura mémorisé de nouveaux plaisirs, il sera prêt à créer des relations avec les autres.

tout ça n'est pas rien, c'est un métier, et rentre en compte dans l'aménagement de l'espace professionnel.

j'ai lu quantité d'articles sur les normes de sécurité, le nombre de m2 minimum pour 1 place en crèche, j'ai regardé quantité de photos d'aménagements de crèches. les prix des mobiliers aussi. aye.

j'en suis à un moment dans ma vie professionnelle où j'ai beaucoup de chance. les enfants accueillis chez moi auront un local lumineux et sécurisé. j'ai mis le temps pour arriver là.

mais ça ne fera pas tout. jusqu'au dernier jour il faudra que je me remette en question et que je me tienne au courant de ce qui est bon pour éveiller sans dénaturer, et tous les jours il faudra que je change quelque chose pour que ça se passe mieux.

ce n'est que le début de la mise en place et je ne suis pas au bout de mes recherches. je suis en train
de jouer mes dernières cartes il ne faut pas que je perde un pli ! allez, jeudi je rejoue une partie !



4 commentaires:

Hélène Letailleur a dit…

je ne m'inquiète pas pour toi tu resteras maîtresse de ton jeu jusqu'au bout pour le bonheur de tous et surtout celui des pitchounes

Pascale Perrillat a dit…

ou la, c'est pimenté c't'affaire. il faudrait que ce soit joli à regarder par dessus le marché ! et pas cher...

SAM a dit…

Pour la table à langer, celle d'ikea à accrocher au mur est bien et j'en ai même vu une dans une brocante pour 10euros. C'est vrai qu'après pour caser les couches de 8 enfants, c'est un peu galère. Et une autre chose : j'ai vu que tu avais enlevé ton tapis parce que vous vous preniez les pieds dedans, en allant chez Toys R Us, j'ai vu qu'ils faisaient des dalles en mousse qu'on accroche comme un puzzle. Ce sont les mêmes que celles qu'on trouvait il y a quelques années mais aux nouvelles normes de sécurité. En même temps je me dis qu'avec tout ce que tu lis, tu dois savoir tout ça. Bises

Pascale Perrillat a dit…

merci Sam je prends tous les bons conseils de pro avec reconnaissance. la table à langer elle est opérationnelle c'est avec 2 étagères en pin recyclées, j'ai toute la place qu'il me faut. et j'ai acheté 4 petits tapis colorés depuis. merci Sam.