ma décision est prise, ce sera avec des coins-jeux.

hier soir j'ai planché très tard, à dévorer des pages de décos pour salles de jeux pour la petite enfance.

au mois d'août javais tracé tout l'aménagement pour faire une salle de jeu zen au sol, des étagères en libre accès, et beaucoup de matériel hors de portée, pour régir le désordre.

et puis mon mari n'a pas voulu que j'achète les étagères blanches en solde, car nous n'avions pas encore l'autorisation de construire, et aussi il nous manquait de la place pour les stocker.

et oui, nous manquons réellement de place chez nous, autant dedans que dehors.

j'ai été obligée de repenser mon aménagement car les étagères ne sont plus disponibles.

et voilà que je vois des idées qui me plaisent chez Reggio Emilia, qui propose un univers qui ressemble davantage à la maison de famille.

car il y aurait 2 tendances, la tendance qui range tout bien classé avec un ordre établi, et l'autre qui est presque opposée.

alors voilà comme je suis capable de changer d'avis très facilement, je me suis réorientée, et je vais faire des coins jeux, alors que je n'en voulais pas à la base.

je me suis laissée convaincre par un texte qui demande à ses éducateurs - en anglais traduit par google- de tenir compte du local, de l'âge des enfants, du matériel dont on dispose, et de la meilleure manière de procéder pour présenter le matériel à la portée des enfants de manière à ce qu'ils puissent s'en servir en toute autonomie.

autant dire que c'est le contraire de ce que je visais.

mais réflexion faite, c'est ainsi que je veux finir ma carrière et je vais me payer ce luxe dans mon organisation.

il faut un coin pou protéger les bébés des grands, un coin pour lire et se détendre sur des coussins moelleux, un coin sable qui ne puisse pas s'éparpiller dans toute la pièce, un coin construction avec les cubes et les animaux, un coin dînette et lit de poupée, un coin garage avec autos, trains et ferme.
il me faut une table de 60 cm de large pour pratiquer les arts graphiques, assis sur une chaise et hors de portée des petites mains. un coin motricité fine et exploration, debout, avec magnets et puzzles.
un fauteuil pour adultes. des porte-manteaux.
dans mon sas j'ai la place pour 2 lits de bébé, le piano qui nous saoûle mais je ne veux pas le vendre,
de quoi empiler des caisses de jouets aussi et dans la salle de jeux actuelle j'ai ma table à langer et je vais essayer de rajouter un autre lit en bois, nous verrons ce que va autoriser la puéricultrice lorsque je lui demanderai de me contrôler. dans le sas j'ai la place pour ma table lumineuse aussi.

les repas ne seront pas pris directement sur le sol comme on voudrait me faire dire que je ne sais pas servir un repas comme tout le monde, mais ils continueront à être servis dans mes bacs à glaçons dans le séjour comme à présent.

il va rester un passage de 1.60m sur 4.40m pour faire de la motricité globale avec les porteurs.

voilà le résultat de ma réflexion et que j'ai mis à l'échelle sur mon plan. c'est mon projet de fin de carrière. et je crois que mon mari va avoir de la découpe de bois...

c'est au millimètre que ça se passe, les coins seront très petits, mais bien délimités par des meubles bas pour empêcher la dispersion.

et vous verrez tout ça quand ce sera opérationnel.

je vais écrire un texte sur mes observations de la matinée.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Rho la la je suis jalouse! Je veux une salle de jeux... ( ou trois ou quatre plus exactement pour faire tout ce que j'aimerais..) hâte de voir le résultat chez toi en tout cas...

Anonyme a dit…

Du coup j'ai pas signe
Mallory

Pascale Perrillat a dit…

et bien oui, tu l'auras. moi je bous d'impatience, et je crois que ça va déborder.

Anonyme a dit…

Coucou,
Je viens de trouver ton blog et je le trouve chouette
AM depuis 1982, avec arrêt pour la naissance de mes enfants, j'ai le mê me âge que toi, je connais ta région car j'ai habité pendant 4 ans à Grenoble, puis déménage dans les Landes et en ayant commencé en région parisienne.
Ici, nous avons fait une véranda ,20m2, pour faire la salle de jeux et de repas, comme cela , certaines pièces ne sont pas accessibles aux enfants et ni aux parents. Ils adorent car même s'il pleut nous voyons le jardin, les oiseaux, etc...
Bonne après-midi

Annette

Pascale Perrillat a dit…

bonjour Annette et merci d'être passée. ah moi je suis allée en vacances dans les landes, et nous y sommes retournées tant nous avons aimé.
alors voilà que tu te ranges du côté de celles qui pensent comme moi, alors c'est pratique. moi je trouve que les parents sont très cools et acceptent le désordre sans se plaindre, c'est plus pour le reste de ma famille que je veux séparer l'espace jeux. c'est vrai que cela peut nuire à celles qui n'ont pas assez de place, mais bon, moi je cherche d'abord à mon confort avant de penser aux autres. on peut très bien travailler sans salle de jeux. surtout si on en n'a pas l'envie. j'aurais adoré avoir une véranda.