quand les enfants pleurent pour partir de chez nounou leurs parents sont très tristes

http://nounoupascale.blogspot.fr/2013/04/quand-lenfant-pleure-en-arrivant-chez.html

quand l'enfant pleure en arrivant chez nounou les mamans sont très tristes... (beaucoup d' intéret pour cet article vu le n de visites).

alors je vous ai écrit son revers, le côté face, quoi.

dites-vous bien que tous les soirs un de mes 4 accueils pleure car il ne veut pas repartir de chez moi. (et il se peut même que ce soit exactement le même que celui qui pleurait le matin en arrivant car il ne voulait pas venir).

Le parent qui vient le rechercher est très triste, la nounou aussi, elle est plus gênée que triste. croyez-vous qu'elle se pose des questions sur la qualité de l'affection que lui porte son parent ? Pensez-vous qu'elle se vante de mieux savoir l'occuper que sa famille ?

Parfois c'est pour de sérieux et l'enfant dit même "au-revoir" à son parent qui joue la comédie de celui-qui s'en va sans son enfant. 

Il veut continuer son jeu. et pourtant juste avant il a parlé de son parent et je lui ai dit que c'était bientôt l'heure de partir chez lui.

Moi ça me fait un point au coeur quand je vois le temps que ça prend pour que finalement l'enfant soit très coincé sous un bras pour ne pas qu'il s'échappe en passant le portail = les négociations peuvent durer des heures sans que le parent n'arrive à faire changer son petit d'avis. Le temps s'arrête alors, et les nounous sont témoins de scènes très désagréables, se sentent un peu responsables mais préfèrent pourtant cette situation plutôt qu'un enfant qui dit qu'il n'aime pas sa nounou.

Car un jour un enfant a balancé en plein repas, du dessert plein les dents =
- moi j'aime pas nounou, j'aime que maman et papa, et untel untel untel... en montrant tous les enfants attablés, mais pas nounou, j'aime pas nounou et il disait ça d'un ton détaché, sans animosité c'était une affirmation.

il y avait bien eu une mise à l'écart du groupe le matin car il faisait du mal physiquement à ses copains. Mais moi j'avais complètement zappé l'évènement, j'étais passée à autre chose, j'ai dit "tu demandes pardon car tu lui as fait mal" il a demandé pardon, et puis il a recommencé à courir avec ses amis.

personne n'en avait plus parlé.

mais là quand c' était ressorti le midi, le ciel m'était tombé sur la tête, je n'en croyais pas mes oreilles ! avec le mal que je me donnais pour son confort ! voilà donc,comme j'étais remerciée...quel métier de m...

La différence entre les parents et les nounous, c'est que si nous avons affaire aux mêmes enfants, nous les nounous nous sommes payées contre de l'ingratitude, et nous ne devons pas montrer quand nous avons de la peine. 

c'est un métier que d'arriver à se prendre le ciel sur la tête !



Commentaires