quand la balle roule sous les meubles

- nounou, a pû balle.

- tu as fait rouler la balle sous le canapé ? attends, on va demander à Robin de nous aider. Robin !!!!!!!!!!!!
tu veux essayer d'attraper la balle sous le canapé ?

- trop loin, peu pas.

- et si je te donnes le balai ?

je me me suis dit que j'allais saisir l'occasion de permettre à Robin de gérer une situation à ma place, comme ça tout le monde voit ce qui se passe quand on lance une balle et qu'on a du mal à la récupérer, et je donne en plus une lampe électrique à notre homme du jour.

ça va les occuper un bon moment. mais ...c'est qu'il y a un vrai trésor la-dessous ! 

et du coup, je me mets à pousser les canapés, nous retrouvons une collection de petites autos, et des nounous de poussière, à la pelle. plutôt à l'aspirateur.

bon je suis en infraction avec le code de la bonne nounou (je ne dois pas faire de grands nettoyages en présence des enfants). oui mais là ils sont tous autour de moi éberlués à l'occasion des trouvailles des trésors oubliés.
(et aussi je glisse en passant que quand je passe mon dimanche après-midi à préparer mes salaires, la PMI ne vient jamais me remettre une médaille d'honneur).

et je vais m'en donner à coeur joie puisque je suis allée jusqu'à remuer le piano et des étagères, et encore des livres, mais ce n'est pas terminé, j'ai fait une ébauche. car je me suis rendue compte que les enfants pouvaient à présent se servir du dos du canapé pour faire rouler les autos si je ne le pousse pas contre le mur. 

je ne sais pas si mon mari va apprécier par contre, mais je crois qu'il va être un peu placé devant le fait accompli...le pauvre.

avec mes collègues nous échangeons énormément à ce sujet, quelle est la place du mari de la nounou dans la maison ? certains y ont perdu leur intimité, c'est comme un viol qui se fait chaque jour mais il faut serrer les fesses et ne pas s'en plaindre.

en compensation le trésor public nous accorde une large enveloppe d'exonération de nos revenus.

nous sommes toutes sans exception en train de réfléchir comment améliorer le service de confort que nous proposons à nos accueils, et on se donne toutes un mal de chien pour nous perfectionner dans le domaine de l'espace.

moi je ne le cache pas je suis ravie à chaque fois que quelqu'un lance une balle sous le canapé. à tous les coups ça marche. et j'aime ça.

Commentaires