les mouches et la nounou

ouh comme elles aiment la maison de nounou les mouches = au moins une dizaine de couches chaque jour dans ma poubelle. et beaucoup de cacas qui les attirent à des kilomètres à la ronde.

il faut les voir comme elles rappliquent instantanément à chaque fois que je balance une couche. elles s'énervent, elles bourdonnent, elles se bousculent, elles en veulent toutes un bout. de gâteau. on sent qu'elles en sont folles. du caca.

ou alors des restes des repas, si jamais j'en laisse tomber un peu à côté. comme une cuiller de riz ce midi.

et si jamais je ne ferme pas hermétiquement le sac poubelle de ma moyenne poubelle avant de le vider dans ma grosse poubelle qui roule jusqu'à la route, hum,

le summum quand il a fait très chaud, c'est quand je dois me taper à récurer la grosse poubelle verte pour y flinguer tous les asticots qui se reproduisent comme des... mouches..

objectif numéro un en ces jours de  grande chaleur = traquer la mouche. user et abuser de ma tapette, les écraser contre les meubles, et ensuite me taper tous les meubles à laver de leurs entrailles sanguinolentes.

aspirer tous les cadavres dès que la tuerie est terminée.

aspirer encore avec un rictus de bonheur une mouche qui est tellement bête qu'elle ne voit pas l'embout de l'aspirateur qui lui arrive dessus. gloups. avalée.

nos maisons sont des pièges à mouches, avec des traces de doigts et des couches de restes de repas sur les ré-hausseurs, sur les sièges, sur la table, sur les carreaux.

des nappes et des dessous de table à inspecter.

la tapette à mouches qui se fait la malle régulièrement sous le canapé.

le souci c'est lorsque l'on habite en rez de jardin, la porte a tendance à s'ouvrir plus que se refermer, et une nuée de mouches qui s'engouffre à chaque fois.

si je mets un rideau de porte les enfants se prennent les pieds à chaque passage.

hier je me suis laissée aller à vaporiser du tue-mouches en bombes, car les enfants n'étaient pas là. et puis j'ai acheté 2 lots de papier tue-mouches aussi mais pas encore accroché.

vous m'avez bien comprise, en ce moment je suis très occupée.






Commentaires