vous êtes une force de la nature

vous êtes 6197 à avoir lu mon article d'hier, rien que sur la page petite enfance ! vous deviez vous sentir concernés, tant mieux.

moi en fait je vais peut être passer entre les gouttes, ouf. il faut que je relise ma feuille de caisse de retraite. ce que je sais c'est que ce mois j'ai totalisé les années de cotisation pour ma retraite à taux plein grâce à mes 3 filles que j'ai élevées.

bref je voulais vous parler de ce bouquin
que je vous recommande. si vous avez les mêmes goûts que moi et que vous vous préoccupez de développement personnel. là c'est sur la santé.


Le bonheur c'est la santé et on le fabrique avec ce que l'on a sous la main à condition d'avoir assez de créativité. il dépend davantage de nous que du monde extérieur. il faut improviser avec les hauts et les bas, accepter qu'il n'y ait pas de vérité absolue.


  • ne pas vouloir absolument le bonheur pour les autres surtout quand ils ne vous ont rien demandé. 



  • se faire sa propre définition de son idéal pour être heureux.
  • débusquer les passions, 
  • être dans le mouvement permanent, 
  • oser penser, 
  • oser dire, 
  • s'accepter tel que l'on est.
  • cultiver notre apparence, langage, regard.
  • se prendre des vacances tous les jours en repensant à un endroit que l'on aime, écouter une musique, ou le silence, méditer.
  • quand on se sent bien dans sa maison c'est qu'on se sent bien avec soi-même.
  • ne pas vivre trop virtuellement. couper le téléphone.
  • contrôler son poids fait partie de la recherche du bonheur = il faut réduire l'appétit pour manger de plus petites quantités, trouver des coupe faim. l'estomac est une poche qui peut se dilater jusqu'à 50 fois son volume et contenir 4 litres.



  • il faut choisir la manière dont on s'alimente car c'est une forme de soin pour ne pas laisser s'installer les inflammations. attention aux inflammations du corps qui mènent à la mort.


un chapitre excellent sur l'hygiène qui concerne tous les assistants maternels = fuir les tables lavées à coup d'éponge dans les restaurants. les dents, les mains à laver avant d'aller aux toilettes, les fesses qui restent sales après l'essuyage et malodorantes.

ne jamais entrer avec des chaussures dans une pièce où l'on marche pieds nus.
un plan d'attaque contre le risque cardiovasculaire
utiliser la sexualité pour atteindre le bonheur.
activer les systèmes dormants du cerveau, casser la routine
s'éloigner de tout ce qui nous menace.

j'ai appris plein de choses, ne reste plus qu'à...je suis inquiète pour l'inflammation car justement mes articulations sont inflammées pourvu que j'aie assez de temps pour barricader les maladies.





Commentaires

tes trimestres pour enfant te permettront d'avoir une retraite à taux plein à 62 ans si'l te manque des trimestres d'activités, mais ne te permettrons pas de partir à la retraite plus tôt.
Pour partir plus tôt à la retraite la seule option c'est d'avoir commencé à travailler tôt (avoir 5 trimestres cotisés avant tes 20 ans)
Véro Vdg a dit…
Bonjour,
merci pour tous les détails sur le livre, je l'ai acheté, il est en haut de ma pile de livres à lire... le problème c'est que j'ai plusieurs piles ;-) mais ce petit aperçu va me motiver. Et puis merci aussi pour toute l'énergie dépensée au boulot, à écrire sur ce blog, je lis souvent, je commente rarement, car c'est bien dit, ça porte souvent à réflexion et ça suit beaucoup le cours de mes pensées. Comme c'est bon d'avoir des collègues dans le même esprit malgré "l'anonymat" de la distance. Ne changez rien. Bon week end bien mérité
justement je les ai car j'ai commencé à travailler à 16 ans.
merci bien sûr à Véro aussi.
moi j'ai commencé à 17 mais je vais devoir attendre 62 ans : trop de congés parentaux pour la prendre à 60 ans, sinon à 57 ans j'aurai déjà mes trimestres en comptant les trimestres pour enfants.... (mais comme je te disais à 57 ans les trimestres pour enfants... ne comptent pas)