éveil avec le bus scolaire, formes géométriques et coloriage.


Chloé me tendait ce livre sur les formes géométriques et nous les avons cherchées une à une. en plus je nommais les couleurs associées, nous avons abordé le triangle le rond le carré et le rectangle. quand je disais rond en montrant le soleil Chloé corrigeait "soleil".

Je me suis rendue compte que les enfants aimaient bien la répétition, donc j'ai répété plusieurs fois la lecture.

et j'ai pensé que je pouvais proposer une activité gommettes, ils adorent ça. sauf que j'ai sorti les gommettes mais on ne s'en est pas servi.

j'ai pris des supports en papier pour montrer comment on peut recopier un dessin. ne vous moquez pas de moi et respectez mon mérite de devoir dessiner avec 4 enfants qui essaient de vous piquer le stylo... la tension qui va exploser.

je voulais faire un lien entre le livre et le crayon. ensuite j'ai proposé le crayon de couleur, mais j'ai vite changé d'avis car 14 mois adorait se balader avec un crayon ou 2 dans la main et c'est trop dangereux. en même temps il faut qu'il puisse participer selon son développement, permettre qu'il mette à la bouche et aussi qu'il essaie de griffonner. alors j'ai cherché mes craies grasses, je les ai même trouvées.

les enfants étaient surexcités, l'un en entraîne l'autre. je leur ai montré que pour bien colorier il faut être très calme. j'ai fait tous les coloriages. j'ai répété pour chacun un exercice en espérant qu'il s'en imprègne pour la prochaine fois et qu'ils participeront mieux individuellement.

ce qui va se passer c'est que le dessin va atterrir dans le cahier de liaison et que l'enfant va le revoir quand il le feuillettera, il va avoir du plaisir à le montrer, sa famille va échanger avec lui à ce sujet, ce sera un lien entre nounou et sa famille, un support à ses progrès, une motivation pour réussir à se calmer la prochaine fois. un rappel  à  l'ordre en somme.
plus les enfants grandissent plus ils consultent leur cahier avec fierté, ils sont contents de ce qu'ils ont vécu avec leurs copains. c'est fou ce qu'ils aiment être ensemble.

Commentaires