dans mes agencements

et puis d'abord c'est comme ça que cela doit se faire = les gens qui s'occupent des bébés doivent sans arrêt déplacer les meubles selon les apports nécessaires au moment T.
na !
une maman me disait ce matin "quand j'étais petite j'adorais toujours venir chez toi parce que tu changeais toujours tout de place".
et bien disons qu'à ce moment je m'occupais déjà d'enfants. sauf que c'est aussi et surtout pour moi que je déplace. j'aime ça. c'est un reste d'un vieux métier de commerçante, où il était question de donner envie aux clients d'acheter.


 ensuite je déplace mon canapé pour libérer les vitrages, les enfants aiment bien regarder dehors et je libère aussi l'accès à une petite table. sous le garage. et sous la fenêtre il y a à présent une petite niche que je vais laisser vide car je vois bien qu'ils adorent les petits recoins.





 bon la bibliothèque, je sais...

donc avant de partir au Ram, j'ai continué un peu de déménagement. mais j'ai aussi parfumé la maison aux effluves de poisson.surement que nous avons parfumé mes collègues au ram aussi. désolée.


et bien entendu j'avais oublié les lunettes de rikiki alors je suis revenue en arrière, alors que j'aurai du être en train de déshabiller les enfants.
surtout que ma voisine m'a chopée dans son jardin pour discuter et je n'osais pas lui dire que j'étais déjà en retard... bon ben son mari aussi en a fait une de colique néphrétique, ça tout le monde s'en souvient bien en principe.


et je reviens pour vous raconter la venue d'un homme pour nous écouter, nous assistantes maternelles de la commune de LA BATHIE... à tout de suite je ferme la page.

Commentaires