quel cirque au Ram !

ce matin j'avais si peu envie de préparer une animation que j'ai été jusqu'à affronter la pluie battante pour aller au Ram. Ca me prend 1/4 d'heure de trajet, mais n'empêche qu'en 1/4 d'heure de retour, j'ai été RINCEE. pas les enfants qui sont abrités, il faut que je me rachète un parapluie de golf à fixer comme avant sur l'autre poussette.

et j'ai bien fait de me tremper, car l'animatrice avait mijoté une matinée au cirque.

avec des foulards à faire danser sur la musique de cirque, des ponts avec les jambes des nounous et des enfants pour passer dessous, des pirouettes sur les tapis, des roulades, et la chanson du clown bien entendu, des cerceaux pour passer dedans.



en cuisant la viande je chantais encore le clown, et les enfants étaient interloqués = ils reconnaissaient la chanson dans un contexte différent. et en mangeant je leur ai chanté =




et à force de répéter, les 3 enfants chantaient avec moi !

lorsque l'on est arrivés au Ram je descends 20 mois de la poussette, il pousse un cri et veut repartir ! tandis que je n'ai pas pu poser 17 mois de la matinée, même si l'animatrice et mes collègues ont essayé de me relayer, elle pleurait. du coup je l'ai gardée à mes côtés.

elle doit peut-être se faire peur en voyant trop d'enfants, car à la maison, elle a retrouvé immédiatement sa joie de vivre. par contre, elle a mangé, au ralenti, c'est moi qui lui ai donné la becquée. elle avait envie de prendre son temps.

J'ai aidé un peu aussi 20 mois qui mangeait aujourd'hui de la main droite, allez comprendre !

et pour finir, 22 mois a tout mangé, et toute seule. je leur ai donné à chacun une olive verte à l'ail pour la découverte. et je leur ai fait goûter du kaki. 22 mois n'a pas aimé.

quand je dis que je vais passer l'aspirateur 20 mois court pour me le ramener. et puis alors que je suis sensée proposer des jeux calmes avant le coucher, la plupart du temps au contraire je fais le loup ou comme aujourd'hui, je leur dis "vous êtes des coquins, 3 coquins !!!!" et ils se tortillent en riant aux éclats sur les tapis jaunes en espérant que je vais les choper... ils en font des tonnes pour participer !

moi je trouve que ça les défoule de rire aux éclats avant de dormir, ensuite je les change avec des petits échanges personnels, et enfin quand je les couche ils attendent le moment où je leur dis "dodo..."comme l'ouverture de la porte au repos.

c'est ma manière et je la garde car elle nous convient bien.

j'ai appris que tant que les enfants ne savent pas parler, ils ne peuvent pas sortir de la situation du jeu personnel, ils ne peuvent pas interagir avec l'autre, ils jouent à coté de et pas avec.

c'est pour cette raison qu'il faut leur offrir beaucoup de moyens pour qu'ils s'entraînent au langage, avec les lectures, comptines, chants, marionnettes... dès qu'ils maîtriseront assez de vocabulaire ils passeront à l'étape du partage, il y aura moins de morsures, bousculades, bagarres pour avoir ce que l'autre tient dans sa main.

j'ai lu aussi que les enfants dès qu'ils savent marcher on un besoin énorme de courir et que pouvoir courir leur permet d'évacuer toutes les tensions de la vie en société. il faut donc penser à leurs besoins, et si possible installer du jeu libre entre 2 zones où les enfants peuvent circuler à leur guise. donc attention de ne pas empêcher les vagabondages si on veut respecter les besoins des enfants, (ce n'est pas évident en structure familiale). je vous mettrai le lien plus tard car là tous mes onglets ont disparu...

MENU DU JOUR =

légume = tomates
protéines = boeuf
féculents = lentilles
céréales = pain
laitage = chèvre
fruit = pompote

boisson = eau

goûter = 1 petit suisse, 1 mandarine, 1 biscuit.

bon allez, plus qu'une dernière ligne droite de 15h à 16h45 et je pars pour un long week-end, vive la fin de la guerre !



Commentaires