quand le meilleur copain ne viendra pas chez nounou

si le meilleur copain ne vient pas chez nounou, c'est contre mauvaise fortune-bon coeur !

au lieu de nous lamenter, nous allons en profiter pour jouer d'une autre manière.


  • trouver comment se mettre au niveau des plus petits, et comment arriver quand même à passer une belle matinée sans s'ennuyer. en laissant les choses se mettre en place toutes seules. chacun y met du sien, et tout le monde y trouve son compte. car les touts petits aussi vont trouver contre mauvaise fortune-bon coeur.
c'est ça la socialisation selon moi. rebondir, ne pas rester sur une amertume. voyons comment faire pour que je me sente bien.


jouer avec des objets à touches, jouet et pour de vrai, remettre le cache sur un vieil appareil photo.


- regarde ! j'ai trouvé des bébés arbres qui poussent sur la branche ! (je montre les petits bourgeons)
je scotche la branche sur une feuille.
= j'avais demandé à Théo s'il voulait faire de la peinture ce matin, il a dit OUI.

j'ai regardé par la fenêtre et j'ai eu cette petite idée. il m'a suffi d'enjoliver un peu le projet pour que les enfants soient très intéressés, je parle des petites fourmis qui grimpent sur le tronc de l'arbre, du papillon qui cherche un bout de feuille à grignoter, des oiseaux qui vont se poser sur une branche pour chanter, du printemps qui va arriver...

je leur ai donné 1 couleur à chacun, c'est bien assez et ensuite nous inverserons les pots et les pinceaux. Eva a encore besoin de goûter pour être sûre que ce n'est pas comestible. Petit Théo est à la sieste.
Grand Théo me demande 
- Là ?
- Comme tu veux Théo, tu fais comme tu veux.

et puis quand ils en ont assez de peindre, ils vont se laver les mains. et aujourd'hui Théo a ouvert le robinet sans moi, et m'a réclamé le savon, parce que je ne lui en avais pas mis...

c'est si simple finalement de laisser passer les journées qu'il n'y a rien besoin de retenir.

laissons-nous aller.

après le repas, Théo me demande de jouer encore, je dis "d'accord". Moi de toute manière j'ai de quoi faire. et les 2 petits sont si fatigués que l'on pourrait jouer de la trompette à côté sans les réveiller.

et puis Théo dit "fini jouer".
- tu veux aller te coucher ?
- oui.

ben alors, on n'y va !

et voilà.

dire que je suis payée pour ça !

menu = pommes de terre, saucisse de savoie, carottes potiron surgelés, conté, craquote, compote. à 16h compote et biscuit.

2 cas de diarrhée ce matin alors menu qui constipe. j'évite les crudités.

Commentaires