l'éveil par le figuier

j'ai décidé d'explorer mes ressources personnelles cette année.

l'activité tournera autour du figuier, car j'ai un beau figuier devant la maison, qui me fait de la belle ombre, et des figues tardives qui sont pour la plupart gelées avant d'être récoltées.



je me suis lancée dans une décoction de feuilles dans une grande gamelle et c'était une grande première pour nounou. je ne savais pas trop où j'étais rendue.

comment explorer le figuier ? en goûtant la figue bien sûr, mais encore ?

mon rôle c'est d'assurer la sécurité des enfants. oui bon ça va. je crois avoir bien compris. mais je me pose des questions quand même ! comment déveloper l'autonomie sans laisser une part de prise de risque aux bébés ? qui est prêt à assumer en cas de prise de risque mal tournée ?

et puis je trouve que mon rôle c'est de proposer des activités d'ateliers de découverte. peu importe comment l'activité sera menée tant que le bébé y puisera des ressources pour avancer dans son raisonnement.

aujourd'hui c'est un vrai travail de mes neurones car j'ai 2 bébés de 6 et 8 mois et 1 de 23 mois qui n'est pas encore bien grand pour se passer de modèle à suivre en plus grand.

il faut que je les éduque à ma façon.

6 mois est au dodo, donc je ne vais pas l'impliquer. j'installe 23 mois sur la terrasse avec un de mes grands tabliers car je ne retrouve plus les petits. je lui explique ce que nous allons faire, je lui donne des papiers brouillons et du matériel pour peindre de manière à ce que je puisse terminer mes préparations. je gagne du temps.

lorsque l'on fait bouillir des feuilles de figuier une délicieuse odeur de figue se répand dans la maison. c'est une découverte pour moi.

j'ai plein d'idées qui me viennent du coup pour exploiter la ressource du jour mais je vais me cantonner à la peinture. et même dans la peinture je suis bien obligée de limiter mes choix.

c'est un travail personnel qui m'enrichit car je mets toute ma créativité en fonction.

avec la petite de 8 mois je montre et j'agite les feuilles, je lui en place une dans sa main, je lui fais toucher et tenir des pinceaux, je lui montre comment je fais des gouttes avec le compte-goutte, je lui montre comment peindre à la feuille, mais bien sûr elle ne comprend pas où je veux en venir. elle ouvre de grands yeux.

les ateliers doivent être axés sur l'intéret des enfants, modulables selon leurs envies, il faut que les enfants fassent les choses par eux-même mais ce peut être une seule partie de tout une procédure, ils doivent pouvoir ressentir du plaisir à la découverte pour réutiliser leurs sensations à un autre moment ou développer un de leurs sens.

c'est une initiation pour les bébés, à force d'être confrontés à mes ateliers, ils se découvrent un goût pour l'imprévu et se mettent à avoir des idées, les leurs, pas les miennes ni les votres.

c'est ça qui est important dans nos vies.

parents, n'habillez pas vos enfants avec des tenues précieuses, car nous allons nous tâcher souvent.







l'extrait de feuilles de figue procure un ton jaune pâle qui ressemble à de l'aquarelle. ça se conserve quelques jours au frigo, on peut laisser évaporer l'eau puis utiliser en mouillant la peinture, on peut aussi congeler l'affaire pour un autre jour.

Commentaires