les premiers occupants de la quadruplette Tom, Théo, Manon, Rachelle

ils ont inauguré le carosse coloré ce matin pour aller à la bibliothèque de mon village. et c'était très bien. la conduite est différente, j'ai l'impression qu'elle tire à droite. il me faut les 2 mains pour la guider, le volant de la Perego me manque un peu. sinon elle se laisse rouler aussi facilement. je n'ai pas eu de trottoirs difficiles à gérer.
les sacoches à doudou sont très bien. les enfants bien attachés. avec des casquettes je ne pense pas qu'il y ait de problème de soleil. de toute façon nous on ne sort que le matin, jamais entre midi et 16 heures. il faut que j'étudie les cales-pieds qui me semblent courts pour les grandes pattes. mais il est vrai que les grandes pattes devraient marcher. sauf que sécurité obligé j'ai choisi que les 4 enfants soient assis. de toute façon je dois maigrir alors.
elle n'est pas plus lourde que la Perego à mon grand étonnement. elle est beaucoup moins chère ce qui fait que je n'ai pas fait une mauvaise affaire. du tout.
je l'ai testé dans les chemins et elle roule bien.
le reproche c'est qu'il manque 1 position complètement allongée pour un nouveau-né. et je dirai le pare-soleil qui ne couvre pas bien le devant. sinon j'ai gagné 1 housse de pluie que je n'avais pas avant.
_____________________________________________________________________
pour la bibliothèque, ce fut difficile. autant les enfants sont arrivés calmes et souriants chez moi alors que je m'étais préparée à des larmes, à la bibliothèque ils se sont tous faits remarquer par leurs bêtises.

2 soeurs qui se disputaient pour la place, puis les 2 grands pour la même place, une petite de 2 ans qui touchait tous les livres défendus, un plus petit qui renversait le contenu des caisses...

ils avaient davantage envie de sauter sur les matelas que d'écouter des histoires. une petite fille a dit à sa nounou qu'elle s'ennuyait. c'est que les enfants aussi reviennent du pont de l'ascension, et ils n'étaient peut-être pas déjà prêts à écouter des consignes.

il y a eu 2 histoires sur le kamishibai, c'est un petit théâtre en bois que l'on tient sur les genoux, fermé par des volets, et la lectrice fait coulisser des images en lisant le texte au dos. les images font dans les 60cm par 50 cm en gros, suivant qui a confectionné l'outil.

si on rapporte que la pièce est exigüe et les enfants nombreux avec toutes les nounous, mal assises de surcroît, je me dis que je vais réfléchir avant la prochaine fois.

les enfants ont bien le temps de se discipliner en maternelle. ils ont encore du mal à se contenir. enfin je parle pour les "miens".

de retour à la maison c'était feu vert sur le bac à sable, avec des coquillages. le rêve.

par contre pour les faire cesser de jouer, c'est à plusieurs fois que je m'y suis prise. j'ai commencé par Théo au change, et piout sitôt couché sitôt endormi. je donne un coup de chiffon sur son pantalon aux épinards. et je le couche en couche. puis Manon, puis Tom, puis Rachelle.

moi j'aime bien mieux finalement rester à la maison, je les trouve très épanouis, ma vie y est bien plus simple.

Commentaires