le repas à 18 mois

Au déjeuner

 http://www.marmiton.org/pratique/jeune-maman-bebe-gourmet_bebe-gourmet_9.aspx

Le déjeuner

Si certains enfants consomment encore de la purée de légumes avec des petits morceaux de viande ou de poisson, la plupart des enfants apprécient déjà les petits morceaux de féculents et de légumes.

Dans ce cas, il vous suffit d’écraser à la fourchette les légumes, mixer grossièrement la viande, d’émietter le poisson, de présenter de fines lamelles de fromages et de présenter des fruits murs en lamelles.

Vous lui proposerez toujours de l’eau comme boisson. 

Les quantités de légumes et féculents seront toujours les mêmes qu’à ses 12 mois 

(200g avec 1/3 de féculents et 2/3 de légumes) 

mais les quantités de viande ou poisson augmenteront jusqu’à 30g de 18 à 23 mois 

et enfin, de 40 à 50 g à partir de ses 2 ans. 

De nouveaux légumes pourront être ajoutés au panel des purées de bébé, vous pourrez ainsi préparer une purée avec du radis, ou encore un duo de légumes aux noisettes.

Une portion de laitage et de fruit viendront compléter le repas de bébé.
Le dessert est à base de fruits crus ou cuits.

Le goûter

Au goûter, il est bon de proposer un produit laitier, un aliment riche en amidon ou un fruit.

Comme produit laitier, il existe :
  • Du lait (froid ou chaud, aromatisé ou non)...
  • Des laitages, crèmes, ...
  • Du fromage à tartiner ou à croquer, ...
  • Des yaourts, fromages blancs, lait fermenté, ...

     Vous pouvez également proposer des glaces ou sorbets
Comme source d’amidon, pensez aux :
  • Tartines ou baguettes
  • Biscottes
  • Céréales (type petit déjeuner).
  • Bananes
Comme fruits :
  • Prenez un fruit de saison et bien mûr
  • Souvent l’orange pressée est plus appréciée sous forme de panade (banane écrasée, petit beurre et orange pressée).

Le dîner

La règle d’or : On prépare le dîner en inscrivant au menu de l’enfant ce qui n’a pas été donné au cours des repas précédents.
  • Si votre enfant a eu de la viande ou du poisson à midi, il ne doit pas en recevoir le soir. Il peut alors prendre un repas plus léger : soupe + tartines ou petites pâtes...
  • Il faut au moins deux fruits par jour
  • Toujours un produit laitier.
  • Proposez uniquement de l’eau
  • Entre 1 et 3 ans, l’enfant a souvent un repas spécifique, mais celui-ci peut dériver de celui qui est prévu pour la famille.
  • Lorsque votre enfant a terminé tout son repas, il peut venir « picorer » sur la table familiale ; il élargira ainsi ses expériences gustatives, et c’est aussi une bonne façon pour lui d’accepter les morceaux et de se servir progressivement de ses couverts.

Commentaires