la visite de la puer.

et bien, ça c'est fait.

je suis contente car ça s'est bien déroulé.

au départ je l'ai sentie surprise, elle a dit qu'elle avait bien vu que nous faisions des travaux en passant devant la maison mais elle ne savait pas que c'était une salle de jeux.

elle était pensive parce qu'elle n'est pas là pour donner des agréments d'assistantes maternelles pour des locaux qui ressemblent à une crèche. elle étudiait le problème sans rien dire mais je le ressentais.

elle l'a dit = pas besoin de tout ça pour obtenir un agrément, beaucoup ne peuvent pas se le permettre et donc sous entendu il ne faudrait pas avantager les uns au détriment des autres.

elle est restée 1 heure et a visité tout le rez de chaussée, puisque c'est là que les enfants ont accès.

pile poil aujourd'hui je tombe en EJP c'est à dire un jour où je fais des économies et j'allume la cheminée... et bien j'ai bourré mon feu et j'ai mis la protection cousue main par mon mari = le pare-feu en grillage que je vous ai montré déjà.

j'avais retouché le grillage, non ce n'était pas chaud. et puis j'avais dans le séjour étalés, 7 ou 8 cartons de décors de Noel, et bien je ne les ai pas enlevés juste pour elle, je m'en suis excusée et j'ai expliqué ce que c'était .

les enfants tournaient autour de nous. ils continuaient leur vie d'enfant. moi j'expliquais.

nous avons beaucoup bavardé mais elle orientait les sujets pour savoir comment j'allais m'en sortir. j'ai joué la carte du naturel c'est ce que je sais le mieux faire et d'ailleurs j'ai expérimenté que montrer mes défauts d'emblée aux entretiens avec mes futurs employeurs m'a toujours bien servi.

nul n'est parfait mais perfectible, et je crois qu'elle en a tenu compte aussi.

elle a bien fait le tour des points de mon organisation, mes cahiers de liaison, comment étaient mes employeurs au niveau salaire ou relationnel, est-ce que j'avais des soucis (c'était le moment de le dire.)

elle m'a demandé si j'allais au Ram, et nous avons donc parlé de motricité libre, elle va me passer des infos, trop cool.

bref je crois que j'ai passé un entretien quand même assez pointu et qu'elle a cherché à cerner ma personnalité plus que mes compétences éducatives. on sent que ce qui importe c'est de faire un travail d'assistante maternelle de base mais parfait.

elle a jugé sur pièce de l'ambiance avec 4 touts petits au réveil, et pendant leur sieste nous chuchotions tellement nous étions près d'eux.

j'ai montré mon cahier de liaison et elle a regardé de loin. elle essayait de comprendre ma manière d'éveiller.

je lui ai expliqué pourquoi on avait les photos des familles des enfants accrochées au mur, comment j'avais photographié le village avec la,pharmacie, la poste, l'école, le parc, pour faire de la géographie sur mesure.

elle a vu que je laissais beaucoup d'autonomie aux enfants et que j'étais souple avec les idées différentes des miennes. hé si....

moi je me suis décrispée vite car j'ai tout de suite dit à quel point j'étais heureuse ici. elle ne m'a demandé aucun justificatif de ramonage ou assurance.

nous avons même parlé du blog et je lui ai dit que c'était important pour moi d'avoir des relations avec mes collègues, de montrer ce qui se passe aussi à ceux qui ne sont pas professionnels pour qu'ils découvrent la réalité d'une journée d'enfant, comment on peut observer le moindre progrès et savourer la joie à tout plein de niveaux.

elle m'a parlé de ma santé puisque apparemment une fois elle m'avait trouvée très fatiguée suite à mon hystérectomie. et moi j'ai tout oublié, même l'année.

alors voilà, j'espère que ma collègue qui avait rendez-vous derrière moi s'en est bien sortie aussi.

ça me fait un bien fou car pour la première fois en 14 ans j'ai pu bavarder professionnellement en toute liberté, et je n'avais pas la sensation d'être mal jugée. plus le temps a passé et plus j'ai senti l'atmosphère se libérer.

elle a dit que les enfants ne voudraient plus partir le soir. et qu'il fallait baptiser cette salle de jeux "la cabane de Pascale".
je n'y avais pas encore pensé du tout. mais ce soir je vais peut-être en rêver.

Commentaires

steph a dit…
tout simplement bravo !
merci Stéph. c'est gentil
damepingouin a dit…
ça parait logique vu votre état d'esprit bienveillant qui transpire sur le blog et FB ;-) bravo, moi j'ai rdv renouvellement et demande de 4ième place ce vendredi :-/ avec une EJE inconnue les joies de la ville
Anonyme a dit…
La cabane de Pascale! quel joli nom!!! J'adore l'idée. Je suis bien contente que tous tes efforts soient couronnés de succès et je n'en ai jamais douté! Si toi, tu avais eu des problèmes, alors plus aucune assistante maternelle ne se verrait délivré d'agrément!! Gros bisous Pascale et félicitations pour ton professionnalisme. Soizig
j'ai confiance pour vous.
je voulais partager ce moment pour réconforter toutes mes collègues qui doutent d'elles et de leur hiérarchie. merci Soizig.
super ! je pense comme toi : inutile de leur cacher notre naturel, elle savent comment te coincer si on s'amuse à embellir les choses (elles prennent des notes en plus !)
Tiens moi aussi elle a abordé le relationnel avec les PE lors de mon renouvellement, c'est peut-être le thème de l'année lol ! mais pas pour la visite de la véranda, comme elle me dit "aujourd'hui je suis là pour la véranda" (bon si je le souhaite je peux quand même lui poser des question), elle est revenue deux mois après donc, comme je te l'ai dit l'autre jour tout passe par la PMI du département, une demande un courrier..., une chose à la fois ! et quand elles viennent elles ne s'occupent que de la demande qui a été faite.
ben moi j'ai posé un sacré souci, je lui ai dit qu'on avait commandé le chalet avant d'avoir fait la demande de permis de construire. ça situe bien les personnes...