quand la fête des ass mat nous fait renconter d'autres collègues

aujourd'hui que 3 enfants. et 1 anniversaire. je vais proposer des maquillages et les enfants décideront s'ils acceptent ou non.

je vous fais mon rapport sur la soirée des assistantes maternelles de mon secteur. qui m'a permis de découvrir la "aula" une salle superbe du château d'Esserts-Blay. c'est un peu lugubre pour y aller mais ça vaut le coup.

j'ai du me prendre par la peau des fesses pour y aller, car j'ai horreur de sortir de chez moi. pour prévention je m'étais tapée un double expresso dans l'après-midi et du coup impossible de m'endormir hier soir...

mes toasts ont eu du succès et pour ceux qui veulent la recette rendez-vous ici. ils déchirent, désolée, je vais en refaire ce week-end même. j'avais pris du saumon sauvage of course.

la présidente du Sibtas nous a accueillies avec un petit mot bienveillant mais hélas elle avait des obligations familales qui l'ont empêchée de passer la soirée avec nous.

pas de puéricultrices, pas de médecin de PMI, juste notre animatrice Nathalie et sa collègue de Grignon. des soucis pour brancher le projecteur bien vite résolus et pas grâce à moi.

des ass mat se sont déplacées depuis La Giettaz, Flumet, Grignon, Cléry...
La Bâthie...Arbine...Cevins...

c'était tout le canton du Sibtas qui était convié et beaucoup sont restées sourdes à la convocation. ou n'ont pas pu, ou n'ont pas trouvé la peau de leurs fesses pour se forcer à venir.

Je me suis contentée de faire connaissance avec quelques collègues fort intéressantes et qui n'ont pas à rougir de leur professionnalisme. 2 ass mat  nous ont raconté comment elles ont ouvert leur Mam qui a pris 4 ans avant de se créer, d'abord à 3 et puis à présent à 2 et combien elles sont enchantées, elles tournent avec 20 contrats à 2 et pour un loyer de 200€, les repas sont livrés à cause des normes strictes pour les collectivités pour 3.50€.

y'a pas de doutes, certaines se défoncent pour leur job. mais la conjoncture n'est pas en notre faveur en ce moment et les meilleures ass mat constatent la diminution des demandes d'accueil depuis quelques mois.

ensuite après la restauration nous avons regardé "bébés" le film de Alain Chabat, et c'était agréable de partager le visionnage entre pros. encore un message à décoder, avec des civilisations comme en Afrique contre l'Amérique, et partout les enfants apprennent à marcher ou jouent ou se disputent aussi, mais pas tjs de la même manière avec un accompagnement plus ou moins investi des parents.

j'ai plus ressenti que nous en faisons beaucoup trop, nous orientons beaucoup trop les jeux de nos enfants, ce n'est pas ce qui les aide à avoir un caractère autonome.

le message qu'il fallait recevoir c'était que nous les ass mat nous devons accueillir des familles différentes et accepter leurs modes de fonctionnement individuels.

et voilà pour le compte rendu. nous allons débuter une formation en motricité libre, j'adore ça.

Commentaires