c'est la fourmi qui vous écrit

Rêver de fourmis dans FOURMI fourmiTout est au ralenti, nous n'avons pas trouvé de scierie ouverte pour acheter le bois de la terrasse hier, il faut attendre lundi et on ne sait pas si ce sera vraiment possible = la scierie qui intéresse Alain est fermée jusqu'au 1 septembre.

nous avons mis un dispositif pour alerter les gens qui viennent chez nous qu"ils ne doivent pas tomber dans le trou et donc ils doivent trouver l'entrée des artistes pour venir nous voir. j'ai pris le couvercle d'une boite à chaussure et j'en ai fait un panneau ENTREE.

à la météo on nous annonçait hier soir beau temps tout le week-end et même en début de semaine, hors, il n'y a pas un pet de soleil et il fait même frais.
du coup je vais ranger toutes les affaires d'été et sortir les habits  d'automne.

dans le jardin c'est statu quo. j'ai passée la soirée hier à la recherche d'idées d'aménagement, je les ai montrées ce matin à mon mari pour qu'il comprenne ce qui me trotte dans la tête. en fait dès à présent il faudra que l'on récupère des matériaux originaux, des choses jolies à regarder, ou des formes originales, pour les mettre en scène dans le jardin. je pense que cela peut durer jusqu'à notre mort tant il y a de possibilités de déco. il va falloir beaucoup de temps.

dans mon massif il va falloir que je plante et je vais commencer par bouturer pour avoir de nouvelles pousses. je vais passer du temps à consulter les sites de jardin pour organiser un plan de bataille.

autour du massif je veux créer un chemin pour que les enfants se promènent mais je ne sais pas encore comment faire cette allée, si je souhaite vraiment que les enfants y circulent à vélo je ne vais pas pouvoir utiliser les matériaux qui ne sont pas lisses. donc il faut que je me décide.

je vais créer des petits espaces d'éveil, revoir le bac à sable, un petit pont ce serait le top.

pour tout dire, je n'ai pas de forces encore aujourd'hui. nous avons bossé dur et je ne m'en remets pas de tout ce qui s'est passé pendant ces 2 semaines.

il faut que je prépare dans ma tête l'aménagement de la salle de jeux. j'avais tout imaginé dès le début, et puis j'ai consulté internet et j'ai trouvé des idées différentes, des manières de faire intéressantes, mais j'en reviens au début. 

pour être sure de ne pas me tromper je me sens obligée de passer du temps à me documenter. et au final je m'en remets à mon instinct.

je sais que la semaine prochaine va passer à toute allure, il faut que j'aille chez le coiffeur, faire un peu les boutiques car je n'ai pas mis le nez dans une boutique depuis 15 jours. de vacances.

je dois refaire un contrat pour septembre qui a été mal imprimé. préparer les déclarations d'heures d'août pour que les parents se fassent vite rembourser de leurs droits à pajemploi et que je sois aussi vite réglée. 

je reprends lundi prochain avec ma petite tribu, des stades de développement différents, il faut que je fasse encore quelques semaines sans la nouvelle pièce d'accueil, et il me tarde que tout soit opérationnel.

et pourtant, c'est loin d'être le cas.

Je vois mes collègues qui ont passé de belles vacances à la mer, avec de beaux restaurants, du partage d'amitié, de nouvelles rencontres...moi je suis restée chez moi, avec mon mari et mes enfants. 

et je ne le regrette pas.

j'ai vraiment l'impression d'avoir profité de chaque seconde, pour moi.

bien sûr que ce n'était pas forcément reposant, mais que voulez-vous, nous montons un projet qui impose notre investissement. et moi j'ai plutôt tendance à miser sur du confort, même lointain, je suis comme ça depuis toujours. 

plus fourmi que cigale on peut le dire.

Commentaires