la belle matinée d'été de jeudi 17 juillet 2014 chez ma nounou

  
à 9h déjà sur la terrasse, et avec un parcours pour les 3 motards pendant que Joris se repose. nous sommes à plein pied, rien n'empêche que je sois dehors ou dedans, j'entends dehors et dedans et pour voir je n'ai qu'à faire 3 mètres, dedans ou dehors.

  
en plus du parcours de motricité globale il y a eu un coin motricité fine avec du transvasement de sable


mais aussi un coin transvasement d'eau


et j'ai rajouté des complexités

  
quand Joris a vu la bassine d'eau, il s'est assis dedans !!!



au menu il y a eu de la salade de chou... bien sûr que je me suis dit que ça n'allait pas forcément marcher, mais comme j'avais ajouté de la pomme en cubes, des tomates aussi en cubes, de la salade verte, j'ai pensé que ce serait éducatif de goûter si on aime ou pas le chou cru,  grâce aux autres ingrédients connus, et je les ai laissés faire. je pars du principe qu'il faut habituer les enfants à découvrir tous les aliments, c'est essentiel de le faire avant leur deuxième année, (enfin c'est ce que j'ai lu) pour leur donner toutes les chances de reconnaître ces saveurs une fois que la néophobie alimentaire sera terminée (commence vers 2 ans). tout le monde n'est pas obligé de penser que la nourriture soit si importante dans une vie, mais moi je suis obligée de me placer du point de vue éducation. je fais mon travail du mieux que je le sais tout en acceptant toutes les autres manières de se nourrir.

ensuite c'était poulet rôti et frites, vache qui rit et gervais aux fruits. pain.

les enfants sont extrèmement gentils, je leur apprend à ne pas taper, je passe du temps à leur expliquer des choses comme si je parlais à des grands, et lorsque je leur parle calmement, j'ai l'impression qu'ils s'arrêtent de jouer pour mieux m'écouter. et me comprendre.

Commentaires