ballons-poissons




une partie de billard


gonfler un ballon chacun, nous allons faire un exercice de transport sur des plateaux sur 9 mètres (distance entre la porte d'entrée et le mur en face)


saleté de ballons allongés je n'arrive pas à les gonfler. pour le jeu je suis obligée de coincer Joris dans la chaise il n'arrête pas de péter les ballons les uns après les autres, par contre je remarque qu'aucun des enfants ne pleure quand un ballon pète, alors que j'ai souvent vu les enfants inquiets, je me souviens d'un grand qui avait si peur des éclats des ballons que je ne les utilisais carrément plus. tout ça ça va avec le sentiment de sécurité de chacun. moins les parents couvent leurs enfants, plus les enfants se sentent autorisés à prendre des initiatives sans avoir peur de ce qui peut arriver.






à présent nous allons fabriquer des poissons avec les ballons


 chacun colorie ses nageoires et sa queue, je vais les coller sur les ballons avec les yeux.




Lucas occupé à ranger ses crayons, il n'a pas envie de colorier on dirait, pas de problème.



Joris aussi voudrait bien jouer mais pour moi c'est plus facile de le tenir éloigné des ballons






il faut voir l'effet que ça produit sur les enfants, ils regardent les ballons de la même manière que lorsque je fais parler les marionnettes, leurs yeux pétillent dans l'imaginaire. et moi je me régale de les observer réagir. et sans que je le dise, Robin chante " Les petits poissons dans l'eau" en faisant nager son poisson = les sourires sont en place. c'est comme si j'étais magicienne à cet instant. je peux dire que c'est un des moments que je préfère dans mon travail, quand je vois les enfants heureux d'une découverte.



ensuite un poisson chacun sauf pour Joris le pauvre.




et je les accroche avec une ficelle jusqu'à ce soir, les enfants vont avoir quelque chose à rapporter à la maison, (pourvu que les ballons soient sympas et tiennent le coup).

voilà comment se passent nos activités dirigées, je suis avec les enfants et je mène la danse avec un projet que je leur propose de découvrir. j'ai bien une idée pour les guider mais j'essaie quand même de ne pas être trop directive. le poisson est réalisé par l'adulte aux 3/4 mais vous avez remarqué que je me suis débrouillée pour que les enfants aient une participation personnelle, ici le coloriage des nageoires et de la queue. ensuite je leur donne l'objet pour qu'ils le fassent évoluer, le ressentent et le regardent de près, c'est à eux.

c'est comme avec les photos que je passe à leurs parents, pour qu'ils puissent revoir leurs réalisations, qu'ils aient du plaisir à se rappeler ce qu'ils font chez nounou, c'est une trace de leur passé, le culte du souvenir. ils prennent confiance en leurs possibilités = 

oui ils sont bien capables de faire un poisson avec un ballon. ils y étaient ce jour-là ! 
tu te rappelles ?

Commentaires