à la recherche de la fraîcheur, nous partons dans les bois

direction = la forêt.

on commence par la fin de la matinée : saumon, courgettes, pâtes, fromage de brebis, pain, pom'pote SS.

j'ai mis un cd de comptines, voilà ce que ça donne

surtout quand on a une jolie robe rose avec des paillettes qui tourne bien !

pendant ce temps p'tit cuicui empile des gobelets.

et Ouistiti n'en revient pas de faire comme Cocotte qui s'est assise dans le sable = d'habitude il déteste mettre les pieds dans le sable et là par mimétisme, il le fait tout seul.

pause gâteau aux pommes, merci Jessica !

la planche qui roule.

je teste avec Bigoudi. si je reste près de lui il n'a pas peur du sable, si je pars, il pleure.

expédition triplette. 5 bébés avec le poupon, et le plus gros bien entendu.


P'tit cuicui n'est pas rassuré dans le tourniquet

et Bigoudi non plus



cross'triplette, on appelle ça, c'est pour é-li-mi-ner la grosse part de gâteau de ce matin.
nous sommes passés à côté de l'usine qui a donné à manger à la plupart des familles du village.


au retour 2 minis keums sont endormis tout en biais.

et puis p'tit cuicui range un peu mon placard pendant que je cuisine.

les deux minis sont attablés et pataugent dans les verres renversés.

tandis que les deux géants sont si occupés à faire semblant qu'ils en oublient l'heure pour de vrai. nous avons pris beaucoup de retard, mais comme c'est bon la liberté !
nous avons fait un bout de promenade avec une mamie qui promenait sa petite fille. on se connait, de vue en tout cas, elle me dit qu'elle a beaucoup entendu parler de moi car elle est patiente chez une maman-kiné dont j'ai gardé les 3 enfants. elle-même garde ses 4 petits-enfants. pas en même temps. alors elle me dit 
- chapeau, je trouve que vous avez un sacré courage pour faire ce boulot-là. vous devez être fatiguée. 
- oh mais j'aime ce que je fais.
- oui mais quand même, 4, toute la journée !!!
- ah, oui c'est vraiment qu'il y a des moments difficiles, c'est comme n'importe quel travail, en échange on perçoit un vrai salaire.
et voilà, j'ai trouvé que cette jeune mamie (puisqu'elle a dans mes âges...)est quand même relativement branchée niveau éducation. les mamies ne sont plus ce qu'elles étaient. il y a une évolution à tous les niveaux. c'est bien pour ça que nous avons intérêt à nous bouger le popotin.

2 commentaires:

Sophie De Oliveira a dit…

je vois que toi aussi tu es dans la verdure !

Pascale Perrillat a dit…

oui c'est ma Savoie.