avant l'heure c'est pas l'heure !



mais après l'heure c'est plus l'heure !

voici un instant figé juste après le repas. les enfants voudraient bien encore avoir la force de jouer. mais ils n'y arrivent pas. un fait exprès de se poser devant l'autre pour l'empêcher de passer, ce qui déclenche une crise de larmes inconsolables.

et tandis qu'une autre s' agripe à mon pantalon pour se faire porter, un quatrième rapplique aussi en pleurant car il ne sait pas encore se relever comme sa copine !

c'est le moment de proposer  de changer les couches, en insistant sur le bien que le sommeil procure, en rajoutant un peu de tendresse c'est encore plus berçant...

si un enfant a sommeil et qu'on ne le couche pas quand il en a besoin, il devient épouvantable et au point que l'on comprend très bien la fois d'après comment éviter de se placer dans de mauvaises passes...

Commentaires