en pré-paration de ma nouvelle orientation pédagogique

voilà je vous rebats les oreilles de mes idées changeantes, rassurez-vous je me saoûle très bien aussi...

ce qui est normal en petite enfance, c'est la différence entre tous les niveaux de développements des enfants.

si l'adulte veut à tout prix l'aider à griller les étapes (on peut le concevoir très humblement), l'enfant va fonctionner avec des manques 


il fera des choses sans savoir ni pourquoi ni comment, un beau matin ses parents regretteront de l'avoir étouffé de ce manque...

bon sang mais c'est bien sûr, j'ai enfin compris, c'est fou mais il m'a fallu décortiquer des photos inspirée de la méthode Pikler pour arriver à faire le lien entre mes cours au Ram et mes questionnements qui étaient sans réponse.

je suis allée aussi fureter sur les blogs en Amérique du Sud, je n'ai rien compris mais j'ai regardé attentivement les images, j'ai fait des photos d'après des vidéos pour voir comment ils utilisaient le matériel avec des touts petits. c'était du matériel en mousse, et je suis tombée séduite.

- allo Alain, tu peux me récupérer de la mousse, stp, c'est pour blablabla...
et ce soir j'avais 2 matelas en mousse. il est fou pourtant ce n'est pas Afflelou !

car puisque je ne peux pas me payer les matelas de motricité que je voudrais, j'ai une autre option = me les fabriquer moi même, pardi ! je vais essayer d'en faire pendant mon temps libre, sauf que j'ai 10 bocaux de pâté de campagne à cuire avant.

j'ai acheté de la nappe cirée, hâte de commencer pour voir si ça va le faire. le but c'est que les supports soient légers, de taille variable, empilables, dépilables, lavables, solides à l'usure et ne s'enfoncent pas sous le poids de l'enfant.

il faut que l'enfant puisse exercer son besoin de défoulement en développant sa musculature. sans moi. sauf mes yeux et mon sourire qui vont lui dire que j'ai bien vu comme il est fort.

pour les apprentis marcheurs ce sera surement bien de s'agripper aux formes colorées, et nous pourrons construire des toboggans, des cabanes. j'ai vu que l'on peut proposer des tissus pour jouer, des cerceaux, etc, puis nous empilerons tous les cubes et passerons à la suite de la journée.

il y aura dès demain un matelas sur lequel les grands atterriront depuis un plongeoir aménagé sur une table, avec un escalier coincé pour ne pas tomber. j'ai descendu une planche plus adaptée que celle de mardi pour un plan incliné, j'ai remis le trampoline, et les tapis pour le bébé qui commence à ne plus y rester d'ailleurs.

j'ai enlevé mon tapis à fond noir car il me sort par les yeux, j'en ai marre de le laver et de le sécher.

des photos de demain  Aline ?





Commentaires

aline a dit…
J'espère que tu as une bonne machine à coudre...bon courage !! :)
aline a dit…
J'espère que tu as une bonne machine à coudre...bon courage !! :)