la bienveillance pour tous chartre de l'hôpital d'Albertville

et ben oui, le ciel a beau être d'un bleu azur, n'empêche qu'il y a quelque part des êtres qui souffrent dans leur coeur ou dans leur corps.

aujourd'hui c'est dur dur de travailler, pourtant je dois être à mon poste, j'ai déjà déserté vendredi. (vendredi j'ai renvoyé mes 4 accueils pour accompagner ma mère qui partait avec le Samu aux urgences, et si je l'ai fait c'est que je ne pouvais pas faire autrement.)

car je ne vais plus signer de décharge à l'hôpital comme je l'ai déjà fait pour moi-même quand j'étais malade ou refuser des arrêts de travail pour ne pas déranger les parents.

même s'ils sont tous extrêmement attentionnés envers moi ils ne me feraient pas passer AVANT la santé de leur famille.

donc ce week-end je l'ai passé aux soins intensifs car ma mère a chopé la grippe A. moi je l'ai eue en 2015 et limite appelé le samu tellement j'ai dégusté.

ma mère a 89 ans, c'est pour dire. les vieillards et les bébés peuvent juste mourir de cette grippe.
comment elle l'a attrapée ? elle était vaccinée et elle n'est pas sortie de chez elle, pendant 15 jours, donc c'est une de ses relations qui la lui a livrée à domicile. peut-être moi qui sait. on ne peut rien y faire.

le souci c'est qu'elle a un gros problème avec l'usure de son coeur, et ses jours sont comptés...depuis 4 ans.

je sais ce que vous pensez = à cet âge, la belle affaire, elle a dépassé l'espérance de vie moyenne d'une femme, il faut accepter de la laisser partir un jour.

ces mots je me les redis dans ma tête, assez souvent pour me préparer. mais là j'ai bien vu que je ne suis pas du tout prête encore. et que même si elle me tape sur les nerfs au moins une fois par jour je suis prête à me sacrifier 10 fois de plus pour l'avoir encore en vie et en bonne santé.

quand elle partira je n'aurai plus personne vers qui me tourner quand j'ai besoin de vider ma besace, il va falloir que je me la vide à moi-même. je n'aurai plus le miroir de mon passé que je contemple dans son visage ridé. seule ma mère sait ce qui a été de moi, elle sait beaucoup de choses, elle peut me comprendre. et me pardonner.

donc elle est aux soins intensifs, branchée de toutes parts, et on n'y entre que 2 membres de la famille proche à la fois, masqués et avec la blouse stérile, les mains désinfectées 2 fois de suite.

je leur tire mon chapeau. je n'y étais jamais allée encore. le personnel est d'une douceur exceptionnelle, (sauf une qui a besoin de réviser la bientraitance un peu plus sérieusement).

alors pour la santé, il y a des hauts et des bas, hier soir j'avais mes raisons de penser qu'elle pouvait s'en sortir mais je ne sais pas dans quel état encore.

vous imaginez donc que ce matin la reprise a été dure. Mais je l'ai fait.

nous nous relayons à son chevet. nous essayons de l'entourer de tout notre amour, parce qu'il n'y a que ça qui compte dans la vie, encore plus quand la vie s'essouffle comme une bougie.

mais vous imaginerez encore mieux ma situation quand je vous aurai dit qu'à 2h du matin j'ai encore eu une terrible crise de colique néphrétique et que je ne me suis rendormie que de 6h à 6h45...

mais je l'ai faite cette p*** de matinée de lundi.



inspiré de

Commentaires

Nounoudescimes a dit…
Beaucoup de courage dans cette epreuve,je pense que l'on ne sera jamais prêt à laisser partir un être chair,je suis passée par là avec mon papa qui a fait une trés mauvaise chute( 83 ans) cotes casseés dechirure des ligaments des 2 épaules en plus je suis à 800 km de chez eux,un sentiment d'impuissance.Prends soin de toi et du as eu bien raison de renvoyer les loulous chez eux vendredi.
Courage.
coucou pascale
je t'envoie toute ma compassion
et comprend tout ce que tu ressens
ma maman est partie il y 16 mois
elle allait avoir 88 ans

c'est sur que moi aussi le me suis préparée
moralement a ce qu'elle parte
fait des films ,je me suis dit que ça ne pourra pas arriver
mais malheureusement on est pas éternel
non on n'est jamais prêt

oui c'est la mémoire de notre passé
c'est un peu de nous qui part


en espérant une issue heureuse
bon rétablissement a ta maman

je te souhaite bon courage
pas facile de travailler et d'avoir la tête ailleurs
bisous pascale amitiés
lili51