ma valise à histoires

Ma valise à histoires
dans une valise je réunis des éléments pour jouer un conte.

Aujourd'hui c'était le petit chaperon rouge car c'est le plus facile à raconter ; A 18 mois il faut éviter de parler du loup et ensuite, plus les enfants s'approchent des 3 ans et plus ils vont chercher à se faire peur pour arriver à se dépasser.

J'avais le petit chaperon rouge en marionnette, ainsi que la grand-mère et le bucheron, mais pas le loup, alors pour gagner du temps aujourd'hui j'ai utilisé un tableau en pâte à modeler que nous avions fait il y a quelques années avec les enfants.

33 mois se méfie, il a peur d'avoir peur. J'y vais doucement pour le laisser s'emparer de ses émotions.

Pour affiner j'imprime quelques images. J'en ferai des marionnettes sur des batonnets. Dans un vrai panier je glisse la galette et le petit pot de beurre. Je frappe à la porte, je change ma voix. Nous prenons un bâton pour taper le loup. Et à la fin le loup s'en va et ne revient jamais, la mémé est sortie du placard, vivante.

Ensuite je referme la valise et je la laisse à disposition des enfants. C'est 31 mois qui va s'en emparer immédiatement, et je n'en crois pas mes yeux, il prend la marionnette, le panier, et il commence à nous jouer la scène !!! je l'aide pour parler et lui joue les mots.

Trop excellent ! Je laisserai toute la semaine la valise à disposition des enfants et je vais peaufiner pour que chacun aie de quoi toucher à sa guise.


C'est une autre manière de conter, c'est jouer à raconter. Je compte préparer plusieurs histoires de la même manière. Il y en aura qui ne feront pas peur du tout, quoique normalement il faut un méchant dans tous les contes. 

J'ai reçu aussi des personnages pour un théâtre d'ombres. Il me faut fabriquer le théâtre...

le but c'est de mêler le réel à l'imaginaire et de passer un moment ensemble, d'éveiller des sensations.

1 commentaire:

Hélène Letailleur a dit…

la valise aux histoires : mais j'adore !!!!
hum... hum... j'vais cogiter ça ;)